PHANTASM, de Don Coscarelli (USA-1979) : Booooooooooooy !

Publié le par LE MARQUIS

PHANTASM est un film magnifique, baroque, bouillonnant d’idées. Un classique trop souvent méconnu ou négligé du cinéma fantastique contemporain, auquel Wes Craven a très largement emprunté (mais avec bien moins d’inspiration) pour développer le concept des GRIFFES DE LA NUIT. Les deux films entremêlent en effet la réalité et l’onirisme autour du personnage d’un croque-mitaine macabre, avec une différence de taille dans l’approche. Là où Wes Craven alternera séquences d’éveil et séquences de rêve en les compartimentant  de façon finalement assez systématique (au détriment de l’ambiguïté, très fabriquée dans la dernière partie de son film), Coscarelli fait ici disparaître les frontières.
PHANTASM baigne du début à la fin dans un onirisme qui ne se limite jamais à exposer des décors surréalistes ou des effets spéciaux démonstratifs. Son onirisme a des qualités poétiques qui n’ont jamais vraiment été égalées, et renvoient souvent, dans leur sens du détail, au cinéma de Dario Argento.
L’irréalité réside avant tout dans l’agencement des situations, dans le montage, la suggestion. La nature du rêve dans le film passe avant tout par des procédés de mise en scène, ce qui confère au film une atmosphère obsessionnelle (soutenue par une musique superbe et entêtante) qui hante longtemps après la vision du film.
Coscarelli a l’intelligence de nous bombarder de séquences baroques et d’éléments pouvant à tout moment orienter le film vers la science-fiction ou même la parodie, mais en épurant ses motifs au fur et à mesure que le scénario progresse pour atteindre dans la dernière partie la simplicité et l’intensité d'un conte. Les brefs instants d’éveil constituent un réel mystère dans le film, construit autour du sentiment de perte, de deuil impossible, de fuite, de déni de la réalité, imprégnant le film d’un sentiment très fort de mélancolie.
Coscarelli a écrit, photographié, monté et réalisé un film unique et étincellant.

Comme je vous ai donné une furieuse envie de le voir ou de le revoir, je vous indique que le film existe en DVD zone 1 avec VF et VOST dans une très belle édition, que vous pouvez commander les yeux fermés - surtout que l'éditeur MGM n'a pas l'air très pressé de le sortir en France, préférant privilégier la sortie de titres aussi importants que BREEDERS ou TROLL 2.

LE MARQUIS.

Publié dans Corpus Analogia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

papy navo 17/11/2005 23:07

Un franc dans le nourrin pour notre magnifique ami Magnifique!

shoegazer 17/11/2005 21:25

Oui c'est une bonne nouvelle. Personnellement je n'en dormais plus.

Le Marquis 17/11/2005 19:01

L'allusion la plus évidente à DUNE dans PHANTASM n'a pas été citée, à savoir la séquence de la "boîte noire" dans laquelle l'adolescent doit mettre sa main lors d'une épreuve étrange que lui fait passer une voyante. Le roman de Frank Herbert était effectivement une des références avouées de Coscarelli pour la partie SF de son récit, son projet global étant de faire se succéder divers univers (fantastique, SF, épouvante) avant de les unir dans la plongée onirique de la dernière demi-heure. Les éléments inspirés par le roman trouvent une coloration très singulière en étant "transplantés" dans un univers au ton, aux formes et aux objectifs radicalement différents.
Aucune des séquelles n'égale l'original, c'est vrai, mais les suites restent malgré tout atypiques et assez intéressantes. Ceci dit, c'est une assez bonne nouvelle de voir que Coscarelli a repris du poil de la bête et semble multiplier les projets.

Dr Devo 17/11/2005 16:34

Ca se bat haut dans les sphéres...

Moi, étant incompétent en ce qui concerne Herbert, je peux dire que oui, en effet les PHANTAMS suivant sont beaucoup moins intéressants et on presque rien à voir.

On trouve PHANTASM premier du nom dans une belle edition zone 1. Quand le marquis va repasser par là, il nous donnera plus de détail.

Néanmoins, Gentlemen, pour ce qui ne l'aurait pas encore lu, je signale que nous avions consacré un article sur BUBBA HO-THEP le dernier coscarelli que vous trouverez sans peine en utilisant la fonction recherche dans la colonne à droite de cette page!

Dr Devo.

crêpe salée 17/11/2005 14:55

Ca a l'air intéressant tes lectures Dr K. Quel niveau !