Musika degenerata II : l'érotisme insolent des yaourts bulgares

Publié le par Dr Devo

(Photo : "N'est pas Haneke qui veut (plus jamais ça, numéro 69)" par Dr Devo)

Chères Focaliennes, Chers Focaliens,
 
Ah, ce qui est bien avec le week-end, c'est qu'on peut se reposer, en toute quiétude, au sein du cher foyer. Un repos bien mérité, après tout le stress de la semaine.
 
Dans l'unique but de vous servir, et de veiller à votre plus grand confort, Matière Focale renouvelle aujourd'hui son Juke-Box. Il est là, en haut et à droite de cette page. Comment utiliser ce juke-box ? C'est très simple. D'abord, enlève l'abominable option "crossfader" qui fait des fondus enchaînés entre les morceaux, ce qui est absolument détestable ! On n’est pas sur Fun Radio ! Ensuite, si tu veux parcourir ton site favori tout en écoutant le juke-box, clique sur "pop up", une fenêtre contenant le lecteur va s'ouvrir. Si tu n'utilises pas l'option "pop up", attention, la musique va s'arrêter à chaque fois que tu changes de page !
 
Ceci étant dit, assieds-toi, gentil lecteur ou bienveillante lectrice, sur ton fauteuil préféré, mets bien fort le son, enlève tes chaussures, va te faire un bon thé, va même chercher un petit bout de chocolat, clique sur la première chanson, et ferme les yeux.
 
Afin de plaire au plus grand nombre, j'ai choisi des musiques très différentes les une des autres.
 
LAIBACH : "You, Who Are Challenging"
Ben oui, pourquoi pas un peu de musique des pays de l'Est. C'est apaisant. Comme j'ai égaré mon CD du MYSTERE DES VOIX BULGARES, je vous propose à la place un petit Laibach tiré d'un de leurs célèbres albums live. Yummy yummy, Matière Focale t'emmène au concert sans que tu sortes de chez soi. Ah, Laibach... Tout un poème, toujours plein de mauvais goût si certain, mais des fois très sérieux aussi. Europe, tu es bien une terre de contrastes ! Ici, les amateurs de Hitchcock et de Bernard Hermann apprécieront ce petit sample délicieux.    
 
MATHEMATIQUES MODERNES : "a+b=c"
Retour en France avec ce beau groupe qui nous livre ici une subtile et triste chanson d'amour où l’on retrouve la rigueur scientifique qui sied tant à ce site. C'est extrait de l'album "Les Visiteurs du Soir". Hommage à Alain Cuny, le bien nommé, donc. les histoires d'amour finissent mal, de toute façon.
 
THE SHAGGS : "The Philosophy of the World"
Quel est le point commun entre moi et Frank Zappa ? The Shaggs est un de mes groupes préférés, sans rire. L'album qui donne le titre à cette chanson était en effet, à égalité avec un autre de Edgar Varèse, le préféré de Zappa. Et je ne plaisante absolument pas.
Mélange de fermeté et de douceur, The Shaggs sont trois sœurs qui travaillaient bien à l'école, et qui ont demandé à leur papa, un jour, des instruments de musique. Comme les ados étaient irréprochables (les mauvaises langues diront que c'est à cause de leur physique particulier !), Papa a dit oui, et quelques jours plus tard, elles enregistraient un album merveilleux. Bien sûr, elles n'avaient jamais touché un instrument avant ! Belle démarche.
Je déteste la chanson engagée, et les prétentions humanistes ou humanitaires me font vomir en matière de musique. Je suis contre les Enfoirés, qui portent bien mal leur nom et qui ont bien sûr vendu leur âme au diable sur le dos des pauvres. J'en vomis rien que d'y penser. Mais cette chanson, désolé, pour moi c'est sublime ! Et pour vous ? [Les Shaggs ont fait deux albums !]
 
B.J SNOWDEN : "America"
Allez hop, ici on ne fait pas d'anti-américanisme primaire. Ne vous en faites pas, c'est court !
 
TANGELA TRICOLI : "Jet Lady"
Un peu à la remorque de The Shaggs, mais peut-on faire mieux (?), voilà un truc très sympathique. J’aime beaucoup le refrain et ses paroles, ainsi que les petits effets de synthé machin, dans la dernière partie du morceau.
 
KATIE LEE : "Will To Fail"
Plus classique, mais beau texte. Belle assurance aussi !
 
HIRSCHEN NICHT AUFS SOFA : "Guavenschmah"
Un petit tour en pays teuton, avec un très, très bon groupe protéiforme. Un des préférés de notre ami Bernard RAPP. Le nom du groupe signifie : "pas de flamands roses sur le canapé". Malgré cela, c'est toujours très bon, un morceau de HNAS, et les mixages sont absolument merveilleux ! Enjoy ! Et maximum respect pour ce grand groupe.
 
Enfin, j'ai changé le morceau du Drahomira Song Orchestra, groupe sublime, où tout est bon. J’ai donc choisi en conséquence un morceau au hasard, très dance-electronica-indus, issu de leur concept-album Secret Radio Station. Plus de renseignements là. Vous pouvez danser.
 
Evidemment je laisse A;grumh, déjà présent lors de la dernière sélection, parce que je les aime, je laisse Die Tödliche Doris parce que c'est le plus grand groupe du siècle et que cette chanson est un chef-d'œuvre de mixage, et je laisse William Shatner, parce que ce morceau me sert quelquefois, en répondant à certains commentaires laissés ici. Je laisse aussi Vomitron, car apparemment, c'est le seul morceau qui ait bien plu la dernière fois ! Quant à Sting, je le laisse par pure perversion !
 
Bonne relaxation. Bon week-end.
 
Passionnément Vôtre,
 
Dr Devo.
 
PS : Vous pouvez laisser vos appréciations et commentaires... J'adore ça !

Et quelqu'un de germanophone pourrait-il m'écrire sur mail les paroles du morceau de Die Tödliche Doris ?

Publié dans Musika Degenerata

Commenter cet article

Allendo 06/11/2005 14:02

Dans ce cas mon Mac est maudit ou encore une fois il faut le nouveau système d'exploitation. Snif...

Bernard RAPP 06/11/2005 13:37

Si, si. Tout fonctionne à feudon.

Dr Devo 06/11/2005 07:09

Le juke-box ne marche pas sur Mac???

Quelqu'un peut il confirmer ou infirmer cette information?

Dr Devo

Bernard RAPP 06/11/2005 04:59

M'est avis que vous aurez moins de zèle à vouloir supplicier lorsque vous aurez vu le machin, ce qui, en soit, constitute sans doute un supplice.

P.S. : Hirsche Nicht Auf Sofa, ce sont les élans, pas les flamands, qui ne sont pas admis sur le canapé. Ou bien : "Ne vomissez pas sur le canapé!".

Allendo 05/11/2005 23:21

Encore un truc anti-Mac....