This Goddamned Starving Life ! [la route vers nulle part]

Publié le par John Mek-Ouyes

undefined
[Photo (de gauche à droite): " ...et l'échec patent de possibilités hyothétiques mais essentielles à la survie de l'âme et du coeur se refermant sur elle comme les portes d'un cerceuil ou d'un club dont elle savait qu'elle ne ferait jamais partie. L'impossibilité d'une Fraternité simple avec les beaux individus du Monde, même cette possibilité de secours pourtant essentielle, comme une bande d'arrêt d'urgence, l'impossibilité des liaisons passées et à venir, cette condamnation à laquelle elle se refusait de se résoudre, cette solitude absolue comme la fin défintive du Monde, jaillisaient sur elle, comme l'évidence pornographique, insupportable, d'un jeu de dés pipés à l'avance. "Le marché de la Viande me condamne" pensa-t-elle, in peto, "toute (r)évolution est impossible, et que le monde ou moi-même aille à sa perte." Elle ferma les yeux et acepta la Souffrance et l'Inconsolable.Le pire, et plus encore le Même, était devant elle.]

 

Autoportrait photographique par Mek-Ouyes.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dr Devo 05/02/2008 04:09

Comme vous le savez, je rapatrie sur Matière Focale les photographies de Mek-Ouyes qui apparassaient sur son défunt site, et ce au fur et à mesure. Cette photo précise, que Mek-Oyes m'a demandé de publier de toute urgence, est la première photo inédite qu'il offre à Matière Focale.Merci à lui.Cher Mek-Ouyes, le texte est superbe! Dr Devo.