Chers Focaliens,

Je suis très heureux, sinon ému, de vous livrer ici le troisème épisode de notre feuilleton illustré: POTENS, IRA ET ESCHATOLOGIA. Le premier épsiode a été écrit en 2005, le second en 2006, ce qui en fait, sans aucun doute possible le feuilleton le plus lent du monde.
Le plus lent, certes, mais aussi, le plus rapide, comme vous allez pouvoir le constater. En effet, je pense que vous allez constater en lisant cet épisode les profondes évolutions de la série, principalement dûes au fait de la participation exceptionnelle de notre ami Mek-Ouyes qui, il y a quelques jours, a découvert par accident (un mauvais clic) cette rubrique méconnue de Matière Focale, et qui a décrété que c'était les meilleurs articles de tout le site (avec deux autres que je ne citerais pas par modestie!). Mek-Ouyes a exigé de participer sur ce troisième épisode, et nous avons travaillé avec difficulté mais plaisir. Je pense que formellement la série rentre dans son âge adulte. Et il n'y a pas qu'elle. Des cerveaux sublimes, des clavicules tournées vers le ciel et l'avenir, de l'action et du suspens: Mesdames et Messieurs, nous vons donnons PIE épisode 3.

Dr Devo.

PS: pour ceux qui n'ont pas lu encore la série...


Cliquez ici pour lire l'épisode 1.


Cliquez ici pour lire l'épisode 2
(qui contient une immonde faute de frappe que je rectifierais dés que possible!).

 

 

 

Résumé des épisodes précédents:
James et Pélagie, après avoir douté des institutions et d'eux-mêmes ont finalement trouvé des ressources inattendues dans la philosophie pré-socratique, au détour d'une conversation sur la Consitution. Enfin, ils respirent... De son côté, Marcus qui doute de laisser une marque juste sur le Monde trouve en Bélinda,sa maîtresse et professeur de yoga, la fermeté et la tendresse nécessaires qui lui manquaient s'il voulait poursuivre sa quête.

 

Pendant ce temps-là, Clio qui vient de s'acheter des nouvelles lunettes décide de répondre positivement à l'invitation de la famille Auclerc qui habite la maison d'en face. Tout le monde se réunit donc pour jouer au scrabble, mais très vite, la conversation prend de gigantesques proportions... 

undefined [photo (de gauche à droite): Mme Auclerc, Mr Auclerc, Clio (notre héroïne), Hypérite (fille de M et MMe Auclerc)]

MME AUCLERC: "J'ai fait ce rêve étonnant cette nuit, où nous jouions tous au scrabble."
M. AUCLERC: "C'est pourquoi, je vous ai tous réuni cet après-midi autour de notre fille Hypérite,et également afin que le Monde soit plus semblable à nos désirs de bonheur..."
CLIO (le coupant): "... de Justesse!"
HYPERITE (la coupant, à elle-même): "...de Fraternité!!! et qu'elle puisse être toujours prés de notre main comme l'animal fidèle, et qu'elle puisse ne jamais être standard..."

 

 

 

undefined  
ARIES (à gauche, ex-petit ami de Hypérite, ami de la famille Auclerc): "Alors, Clio... Tu joues?"
CLIO (d'abord à elle-même...): "Comme si... tes mots me troublent, Hypérite, et correspondent à une réflexion que je me faisais
hier. Plus je cherche, et plus je sais que ce que tu dis est juste. Tout en cela me parle, et je sens dans chaque lettre... Je le sens dans chaque oiseau, chaque serpent, dans chaque créature rampant sur cette Terre, comme un couteau en pleine nuit... Ce Coeur béni qui est le nôtre, nos mots bénis, notre chair et nos os bénis. Dans tous cela je le ressens. Comme si ces lettres cherchaient à me dire quelque chose... Cet inconfortable sentiment d'avoir là la réponse sous mes yeux."

 

 

undefined

CLIO (hors-champ, alors que les autres jouent): "Garmonbozia!"

 

 

 

 

 

undefined

MME AUCLERC: "Chéri, faisons un pacte. Nous devons nous refuser aucune expérience, même choquante, même douloureuse. Embrasse-moi!"

 

 

 

 

undefined

M. AUCLERC: "La petite Clio et notre fille Hypérite ont raison. Il ya plus que cela dans un baiser, et en fondant notre famille nous n'avons fait que reproduire le malheur du monde..."
MME AUCLERC: "Nous n'aurions construit qu'un monde d'apparences?"

 

 

undefined

TOUT LE MONDE (sauf Clio): "Nous nous sommes follement  amusés (mot compte triple), mais il est déjà temps de partir." 

 

 

undefined

CLIO (in peto, comme à elle -même): "La fraternité engendre-t-elle nécessairement la solitude. Mes yeux voient la chose, ma bouche ne sait plus que dire... Tout était là, il suffit toujours de s'assoir et de guetter... Que ton règne vienne... Douleur et chagrin."

 

 

 

  undefined
X: "Tout est accompli!"

 

 

 

A suivre...

 

 

Feuilleton réalisé et écrit par Dr Devo et Mek-Ouyes.
Photographies par Mek-Ouyes.

 

 

 

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 9 février 2008 6 09 /02 /Fév /2008 12:46

Publié dans : Potens, Ira et Eschatologhia
Retour à l'accueil

Ô Superfocale

BUREAU DES QUESTIONS

clique sur l'image

et pose!

 

Recherche

United + Stats


Fl banniere small





 
 





 

Il y a  13  personne(s) sur ce blog
 
visiteurs depuis le
26Août 2005



eXTReMe Tracker



Notez Matière Focale sur
Blogarama - The Blogs Directory

 


statistique

Matiere Focale TV



W3C

  • Flux RSS des articles

Recommander

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés