ELECTIONS DE VOS VRAIS PLUS GRANDS FRANÇAIS: les jeux sont faits!

Publié le par Dr Devo

Chers Amis,

 

 

Chose promise, chose due. Il y a quelques temps, je vous avais proposé, suite à l'ignoble classement ayant eu lieu sur une de nos chaînes publiques (courant une fois de plus sur les talons de TF1, pour ceux qui n'auraient pas encore remarqué que tout ça, c'est bonnet-blanc et blanc-bonnet), je vous proposais, dis-je, d'élire vos plus VRAIS grands français de tous les temps. Un palmarès des français, héros ou anti-héros qui avaient laissé un trace dans l'Histoire et dans nos coeurs. Car, il était évident pour moi, et je l'espère pour vous, que le classement de France 2 n'était qu'une pitoyable chose, presque révisionniste (sinon comment expliquer les présences de Renaud, Cabrel ou Noah?).

 

 

Je vous ai proposé une pré-liste de 100 noms ou un peu plus pour faire votre choix. Ceux qui, à l'époque, n'avaient pas lu cette liste la trouveront .

 

 

Vous avez été plus nombreux que prévu à répondre. Je vous en remercie. Les commentaires accompagnant la parution de la liste dans l'article susmentionné, étaient pleins d'intelligence et de drôlerie; Un vrai plaisir! Et une vraie récompense pour moi que de voir la pertinence et la gourmandise de ces notes, chers camarades. Voici venu le temps des résultats, véritable cathédrale de tout ce qui a compté pour la France!

 

 

 D'abord, il faut signaler, comme vous avez été nombreux à le faire, que de nombreuses personnalités décisives ont été omises de cette liste. Ma faute! Ma très grande faute! Vous avez réclamé certains grands noms, certains personnages incontournables. Vous avez eu raison. Il me faut citer ces terribles omissions:

Théodore Monot, Bernard Ménez, Magalie Madison, Guy George, Bernard Pivot,les Charlots, Ravachol, Chantal Goya (réclamée plusieurs fois!), Soeur Sourire, Thierry Tulane, Maurice Favière, Lova Moore, Roger Carel, Remy Bricka, Gilles Derais, Gilles de la Tourette (réclamé maintes fois lui aussi), et Bézu!

 

 

Que je m'en veux les amis! La prochaine fois, on y pensera, c'est promis.

 

 

Voici les résultats, malgré tout. Et croyez-moi, notre palmarès (j'ai aussi voté), sans nous vanter, il a quand même de la gueule! Il y a trois gagnants, comme aux jeux olympiques, dont un est le plus grand français de tous les temps!

 

 

 

 

 

C'est parti...

 

 

PLUS GRAND FRANCAIS  DE TOUT LES TEMPS: 11.4% des votes

 

 

Le professeur Choron, qui nous a récemment quitté (article ), arrive, très largement et sans conteste, devant. Bel hommage de la France Focalienne à celui qui a toujours été un précurseur, à celui qui a toujours évité de faire partie d'une quelconque avant-garde pour être encore plus loin devant. Ce défricheur de génie possédait, à l'instar d'un Topor, une liberté de verbe et d'esprit absolument phénoménale. On regrette souvent Coluche, bien sûr, mais les Choron el les Topor n'allaient-ils pas encore beaucoup plus loin? Jamais compromis, toujours flamboyant, considérant avec un élitisme généreux son public, seule façon de les traiter en hommes libres et responsables, Choron ne reculait devant rien ni personne. Il y a du Dali dans cet homme-là. Une voix comme la sienne, aussi kamikaze et juste serait-elle encore possible de nos jours? Non, bien sûr, signe que notre pays est sans doute bien plus mal en point aujourd'hui qu'à l'époque de Charlie Hebdo, première formule, et des Jeux de Cons. Rendons encore hommage à ce Grand du Non-Sens qu'est le professeur Choron qui peut se vanter dans son cercueil d'avoir mis au monde Michelle Bernier (prochainement dans le prochain film de Peter Greenaway) et Grodada, seul journal digne à destination des enfants depuis la création de la presse. Tu nous manques.

 

 

 

1ER DAUPHIN DU PLUS GRAND FRANCAIS DE TOUS LES TEMPS: 5.7% des voix

 

 

 

 

Francis Heaulme. Un homme comme les aiment les français, comme les aime notre Premier Ministre: un homme d'en bas (ce qui était aussi le cas de Choron). Anti-héros, certes, mais héros quand même, Heaulme, incapable de s'insérer dans la société où il est impossible de vivre et de travailler normalement quand on est dans la crasse du bas du fond de l'échelle sociale, a entamé une carrière rigoureuse de sérial-killer, certes, mais aussi de témoin contemporain de la France qu'il s'engage à parcourir encore et encore, sans cesse, laissant sur sa route moult cadavres innocents. Homme symbole d'une France malade, Heaulme refuse récemment de voir diffuser un téléfilm lui étant consacré. Il a raison: son art macabre, il l'a fait dans la rue en parlant, directement au coeur des français, meurtre après meurtre. Dans une France, où on essaie de nous faire croire que nos soeurs ressemblent à Daniela Lumbroso ou à Evelyne Thomas, et que nos frères ressemblent à l'immonde Fogiel ou à l'impayable Romain Duris, les happenings meurtriers du plus célèbres de nos sérials killers montre à la France son visage: un peu mongoloïde, un peu crasseux, fatigué et exclu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2éme DAUPHIN DU PLUS GRAND FRANCAIS DE TOUS LES TEMPS:

 

Alexandre Adler, lui aussi homme impeccable dans son genre, et parfait contrepoint à cette triade que vous avez composé avec une remarquable précision, chacun des trois choix se complétant de manière spectaculaire.

Adler est un homme multiple: Ancien de Normal Sup', agrégé d'Histoire, conseiller du président du CRIF, grand spécialiste des problèmes internationaux, auditeur à l'Institut des Hautes Défenses Nationales (IHDN), écrivain, chroniqueur à France Culture où il écrit, tous les jours, une chronique matinale sur l'actualité internationale, membre du comité éditorial du Figaro, professeur pour l’enseignement militaire supérieur détaché au ministère de la Défense, directeur éditorial du magazine Courrier International, Alexandre Adler aime aussi beaucoup les cornichons et les boissons chocolatées. A deux ans, il arrête de faire pipi au lit, et à quatre ans il lit Kant, mais en traduction. Homme séduisant, tribun passionnant, Alexandre Adler, c'est une école de pensée, une façon de vivre et de voir la France. Homme de grande classe, qui a su rester simple, Adler c'est la rigueur et la simplicité au service de la réflexion et du coeur. Il est de ceux, rares, capables de présenter à tous les situations ou les problèmes les plus complexes, avec  clarté, nuances et surtout sans renoncer à aller au fond des choses. Vous avez été nombreux à lui rendre hommage dans vos votes. Voici quelques extraits.

 

 

Henri Désiré Landru(...), Francis Heaulme, Alexandre Adler(...). Ils se ressemblent, je les aime" (Philippe U)

 

 

Il mérite le 1er prix de l'onanisme matinal (Poisson Radieux).

 

 

Chroniqueur en guerre, grand révélateur de connerie, si il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, lui il enseigne au collège de France ! Et il est conseiller spécial de l'Etat Major de l'armée française... il est très intelligent. J'aurais aimé l'entendre disserter sur le thème "tout anti-communiste est un chien" à l'heure de sa Kremlinolâtrie. (Fab)

 

 

 

Votre admiration vaut tous les commentaires. Il a, bien sûr, sa place ici.

 

 

 

 

 

(Nota Bene: il ne faut pas confondre Alexandre Adler, avec Philippe Adler, ex-animateur de Jazz6 et auteur de ce célèbre tube du siècle dernier:

Les plus attentifs d'entre-nous auront fait la différence!)

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà donc vos plus grands français. Un choix très réfléchi et équilibré. Celui parmi vous qui a voté le plus pertinemment, en faisant un choix le plus proche des résultats du vote est Philippe U, qui laisse souvent de très bons commentaires sur ce site. Il a donc  gagné ce grand concours à savoir: un lien vers son blog (ici et dans la rubrique LIENS de ce site), et un film en dvd qui pour l'instant n'a pas été encore choisi, mais dont je m'engage ici à ce que ce soit un film magnifique. Allez jeter un oeil sur son blog, c'est vraiment très bien.

 

 

 

 

 

Je termine cet article en rendant hommage à tous ceux qui ont eu la gentillesse et l'espièglerie de participer à ce vote, et vous laisse réagir à ce palmarès dans la rubrique "commentaires".

 

 

 

 

 

 

 

 

Amicalement,

 

 

 

 

 

Dr Devo.

 

PS:  je me permets de modifier cet article afin de vous donnez plus de précisions.

 

Ils ont obtenu quelques voix:

Gregory Villemin, Michael Lonsdale, le professeur François Rollin, Dorothée, Sim,Charly Olegg, Patrick Topaloff, Guy debord, Jean Rollin, Jean-Luc Godard, Frédéric Chopin, Henri Pujol le pétomane, Mimy Mathy.

Publié dans Ethicus Universalis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Félix!!! 09/04/2005 17:22

On peut pas recommencer? Le vote n'a pas été assez long et trop peu de personnes ont votés. C'est dommage.

Bernard RAPP 04/04/2005 19:29

Cher M. De Balibaloo,

Vous devriez savoir que dans Scoubidou, on enlève toujours plusieurs masques...

Bien à vous

Balibaloo destroy me, I wanna be dirty 04/04/2005 18:32

Un passage oublié de Scoubidou:

Mon Dieu, Bernard Rapp n'était autre que... l'ambassadeur du néant!!!

(Le masque tombe. Coup de tonnerre, éclairs, etc...)

Balibaloo destroy me, I wanna be dirty 04/04/2005 18:30

Cher Bernard Rapp (j'ai un horrible soupçon: serait-ce un faux Bernard Rapp?), notre regretté Président de la République Française a prononcé ces paroles historiques à propos du génocide rwandais.

Il avait tort de se défausser ainsi, car comme dirait Tintin: "Courage Tintin! Tu ne vas de tout de même pas fuir devant ces moricauds? Fais face et défends chèrement ta vie!".

Cordialement

Bernard Rapp 04/04/2005 16:22

Vous insinuez qu'il faut être cou... courageux et non se recroqueviller derrière l'embuscade anonyme?

Oh et puis c'est tellement chouette!