Koh-Lanta, saison 6, épisodes 11 et 12 : les bonnes actions ne restent jamais impunies.

Publié le par Le Shériff

Photo : "Fusion relationnelle" (Proctoman & Le Marquis)]
Le temps fuit comme une ombre. Nos souvenirs et leurs regrets aussi. Les naufragés de Koh-lanta ne sont plus que six, sur les seize participants au total. Après l'étape charnière de la réunification, nous arrivons aux deux derniers votes du Conseil. "Ultime", c'est bien le mot qui convient, et qui a été répété à de nombreuses reprises. Votre ami le Shériff était là, comme vous, cher lecteur, adorable lectrice, pour assister à l'EPM, l'Episode Précédant la Mort. Expérience ultime, plongeon dans les abysses sans fond. Trahisons, duos, esprit de groupe ; ça vous fait peur ? "Je" me fait peur.
Le départ de CATHERINE ne crée aucun remords. GAELLE, faiseuse d'anges, est contente pour elle. Ils se retrouvent ensemble, entre Jaunes ; le retour à l'Age d'Or, l'innocence de la jeunesse retrouvée, le calme avant la tempête. FD et SEBASTIEN vont chasser le crabe mais le trophée reste bien maigre. L'épreuve du Jeu de Confort vient troubler le calme de ce huis-clos extérieur. DENIS BROGNIART promet au vainqueur un "retour bref mais intense à la civilisation". A quand une étude transdisciplinaire sur Koh-Lanta ? Les rats sont offerts par la production… Mais non, nos naufragés ne sont pas des rats. LUDOVIC remporte l'épreuve d'équilibre sur une plate-forme. Plan sur un scorpion (le premier de l'année !), accompagné d'un son genre "crotale". MARIE avoue un échec stratégique. Séquence sur les duos, "que rien ne pourra désunir", séquence autour de l'abri. GAELLE, notamment, s'exprime en phrases hachées, longue succession de plans de quelques secondes. LUDO embarque pour une fête entre djeunes métros, il décide de partager avec SEB. Cette année, peu de plaisirs solitaires. On décide de minimiser l'exploit, au retour. "Ca scelle l'amitié", l'alcool frappe fort sur ces corps affaiblis et déshabitués, qui "reniflent l'ambiance de la vraie vie". CATHERINE, elle, retombe sur terre, bien bas. Au bungalow d'attente, accueil hostile : ALAIN évite l'effusion, ESTELLE exprime assez gauchement sa froideur, tout cela sous l'œil de la grande ordonnatrice NATHALIE, qui se tait face à la Marseillaise, et compte sur ses deux amis de longue date. CATHERINE aurait utilisé le mot de Sal… pour désigner ESTELLE. Elle part se reposer, exaspérée par le mélodrame de l'histoire des Mosso, les manigances et la versatilité humaines. Le clan maudit des dieux se déchire sans recul, même au purgatoire. A l'opposé, les Tana expriment une satisfaction globale sur leur comportement et leur "sagesse".
La sagesse vient par l'expérience et par le discours que l'on porte sur elle. L'être humain réfléchit par phrases. Narration dans la narration, histoire dans l'histoire. SEB se fait conteur et "partage" son histoire. Avec les ellipses, les imprécisions qui s'imposent. Deux séquences se croisent, la production tricote : franchise, mensonge, partage, oubli, honnêteté, calcul. Splendouillet ! L'épreuve d'immunité arrive avec ses plongeons, cordes, bambous et grappins. MARIE brûle, se révèle, reste dans le sillage du complet SEB, puis tente de lui voler la pierre noire. Ouh… Evidemment, elle en a le droit. Cacahuètes, tomates-cerises sur l'écran. Le grand DENIS doit aider le cadreur, même le perchiste est troublé, grand moment de télévision. Au bilan, SEB l'emporte, aidé passivement (pas fou) par LUDO le justicier. "On a bien senti la compétition", n'est-ce pas MARIE ? Portrait : battante, compétitrice pour tout et n'importe quoi, utilise la litote pour se justifier. Alternance de sourires et de morsures.
Retour au camp. GAELLE se sépare de son alter-ego pour partir en cueillette. LUDO prend sur lui pour supporter FD, et réciproquement. Au camp, l'entregent d'EMILIE lui permet d'approcher MARIE, et de lui "ouvrir les yeux". Manigances chez les Tana, mais en toute bonne foi semble-t-il. Au Conseil, le changement est un leitmotiv ; LUDO : "tout a changé" ; MARIE a muté, elle est "prête à tout", GAELLE nous promet d'autres surprises à son sujet… GAELLE et MARIE main dans la main. Le vote général contre GAELLE devint unanimité, parce que c'est "une force" qui est éjectée. Avec un sourire un peu triste. "Bien sûr", sussurre GAELLE. Moment, une nouvelle fois, splendide d'émotion et de surprise. Merci à la réalisatrice, CORINNE VAILLANT. Les dieux et leurs fidèles sont contents. GAELLE part en beauté, c'est à la hauteur de sa stature ludique. Avé.
MARIE n'était pas obligée, mais elle assume. Assomption. Et ascension dans le frisson. Au 35ème jour, on se regarde en face, on pèse beaux gestes et stratégies. EMILIE reste la plus légère, mais elle nous sert de mètre-étalon. FD ne peut se regarder dans le miroir, MARIE espère éviter les Enfers. Le Jeu de Confort, promesse de la plus belle récompense. Un bâton dressé, MARIE gémit mais LUDO conserve sa rectitude. Partage entre mecs, on s'envoie en l'air sur un coucou, on fait chauffer la viande sur le monstre tellurique YASSUR, tout le monde en prend plein les mirettes. Portrait de LUDO, jeune champion reconverti dans le fromage Franc-comtois. Au bungalow, c'est GAELLE qui s'ennuie de sa "garçe". Du sang en prévision entre l'agneau et son JUDAS. A nouveau, histoire dans l'histoire, retour matinal au volcan, LUDO et FD font envie. Puis épreuve d'immunité, nage et équilibre, duel SEB-FD sur des bambous sélectifs, le plus agile sur le pont est, cette fois, le chevalier à l'épée. MARIE est amère face au soleil couchant, elle balance sur son amie et les fausses fatigues générales. Partir avant d'être exclue. Le Conseil marque son crépuscule divin.
Sprint final, ultime sélection, les affinités n'ont pas toutes volé en éclat. Koh-lanta n'est pas qu'un sport, la vie de MARIE est à jamais maudite. A Poitiers, les enfants crachent sur NATHALIE. C'est une certaine morale qui l'a emporté ce soir. Les dernières éliminations seront ludiques, mais le choix du SURVIVANT reposera à nouveau sur les actions des prétendants et sur le discours que "on" tiendra sur eux.
… et tout s'éteignit avec le Verbe.
 
Le Shériff
 
 

Publié dans Lucarnus Magica

Commenter cet article

Le Shériff snif snif 28/09/2006 18:02

Chèr(e) C., plongé simultanément dans son jungle fever et son enfer vert (comprenne qui voudra), le Shériff est de plus confronté au Progrès et à ses vicissitudes. Le passage au Koh-Lanta numérique (vivement l'année prochaine...) se fait difficilement. Toutes mes excuses. Mais je pense à vous, et nul doute qu'un numéro spécial "KL apocalypse" paraîtra sous peu (langue de bois, ça...). Le vieux héros fatigué vous salue !

C 28/09/2006 11:12

C'est pour quand le dernier épisode ?

p 06/09/2006 12:16

Et en plus il y a un mec qui fait du fromage! ça se marie bien avec le bacon...( HA!)

An'Yes 05/09/2006 11:23

cool, bravo la photo ! on dirait un tableau de Francis Bacon, j'adore!