AU PAYS DE LA MAGIE NOIRE de Tony Liu Jun Guk et Lee Tso Nam (Hong-Kong/Philippines - 1982) : Sea, Sex et Amnésie

Publié le par Aretha Wyat-Sends

Bonjour docteur, je suis en train de jouer dans AU PAYS DE LA MAGIE NOIRE, que dois-je faire ?

Chers Amis,

Vous le savez, en ces temps d'été caniculaires, les docteurs sont très occupés du point de vue professionel. Néanmoins, il convenait de vous offrir un service de qualité, quoi qu'il arrive. C'est ainsi que nous allons accueillir dans les jours qui viennent une sublime brochette de nouveaux collaborateurs. je les ai selectionnés avec soin, vérifiant de manière stricte leur CV respectif. En un mot, pour vous, je n'ai choisi que les meilleurs.

Aujourd'hui, nous accueillons avec fierté Aretha Wyat-Sends. Cette femme douée,vous le verrez, a plus d'un tour dans son sac et ne s'en laisse pas compter. Une femme de caractère, avec de solides compétences, que dis-je, avec un background des plus impressionants. Faites un accueil triomphal à Aretha Wyat-Sends, dont voici le premier d'une longue série d'articles, consacré à AU PAYS DE LA MAGIE NOIRE, film Z-issime et cultissime récemment ressorti en DVD dans une (pourtant) prestigieuse collection...

Dr Devo.

Trouvée dans un bac "tout à dix francs", cette vieille VHS a enchanté beaucoup de nos soirées entre amis de bon goût!...Pas facile de résumer l'histoire,tant elle part dans tous les sens L'action se situe aux Philippines, l'avion de l'oncle du héros s'écrase sur une île mystérieuse. Le-dit avion étant plein à rabord de miroitants joyaux, notre héros va partir à sa recherche et vivre de magnifiques aventures exotiques et passionnantes... Bon,ça c'est le point de départ,mais comme je l'ai dit plus haut, la suite est plus compliquée !!! Que dire sans dévoiler le meilleur tout en vous donnant envie de voir ce film même au prix de votre vie ?

Dans ce film, on trouve également beaucoup de magie noire.

L'intrigue foisonne de rebondissements en tous genres... De méchants lépreux à abattre (aux Philippines on sait que le lépreux est fourbe et cruel), un sorcier redoutable et hilare (il ponctue TOUTES ses phrases d'un rire sarcastique et tonitruant), une secte qui arbore avec fierté le diadème à crotte de chien (si,si...)... Et surtout Filola...

(des créatures mystérieuses!)

Ah Filola, belle et cruelle sorcière dont le héros tombe amoureux! Mais il doit quitter l'île et la magicienne, très jalouse et peu confiante, lui jette un sort... "Tu dois me rester fidèle ou toutes celles que tu toucheras mourront !" (...) "Mais, euh, enfin, Filola mon amour,tu sais bien que je n'aime que toi et je reviendrai te chercher... Promis, craché,juré... "Nous sommes d'accord,ce n'est pas juste... Mais, bon, c'est comme ça, ne chipotons pas... S'ensuit ce qui doit s'ensuivre, il trahit la promesse, et de terribles malédictions s'abattent sur les jolies demoiselles bien habillées et très joliment maquillées que le héros ne va pas manquer de séduire... ("Filola qui ça ?")

(de gauche à droite: Filola la Sorcière de la magie noire, quelqu'un)

Scénario abracadabrant, suite de scènes sans grand rapport les unes avec les autres... D'autres purement gratuites... Ah ! La métaphore dégustation de banane/castration... Ou le bain de ces demoiselles, poils pubiens très, très, très apparents (franchement rien pour cette scène, achetez le film !!!!). Je meurs d'envie de tout raconter, mais ce serait gâcher le plaisir !

(AU PAYS DE LA MAGIE NOIRE, c'est aussi du sexe, des poils pubiens et des baignades à plusieurs dans des cascades)

L'autre atout de ce film c'est la version française... Le doublage est à la limite de l'expérimental. Le héros change de nom à chaque nouvel interlocuteur (Li Moi Gné... Limonié... Ling Moné...). Les bruitages sont absolument épouvantables et donc très très drôles ! Bruits de pneus, de verres qui s'entrechoquent réalisés et enregistrés par la classe de CE2 de l'école publique de Neûchatel... Ou presque! De "Mais non, moi c'est Carole " à "Frère Jacques" la V.F est fabuleuse !

(Mais non, elle c'est Carole.)

J'ai vraiment beaucoup de tendresse pour ce film, c'est comme un bon vin ou une raclette, à déguster avec des copains dans un bon esprit... Et on ne s'ennuie pas une seconde, c'est impossible, il y a trop de choses ! Il y a de l'aventure, de l'amour, du sexe, du n'importe quoi, le meilleur des cocktails !

(un film définitivement plein d'effets spéciaux !)

Evidemment l'image n'est pas très belle, et le docteur serait plus prolixe que moi sur les détails de cadrages, d'angles, de prises de vue... Mais je n'ai pas ses compétences !!!

En farfouillant sur internet, j'ai vu que ce film était sorti en DVD dans la collection "grands maîtres" (HK mania, chez Bac Films) ; comme quoi tout est possible ! Si vous le trouvez, achetez-le, c'est du bonheur en plastique, promis juré craché, et si je mens que tous mes DVD soient dévorés par les serpents !!!

Aretha Wyat-Sends.

(photo: Limogné ou Lee Mon Nié ou Ling Moné. Un héros au regard très doux en tout cas. Les Dames apprécieront.

Retrouvez d'autres articles sur d'autres films, en accédant à l'Index des Films Abordés : cliquez ici !

Publié dans Corpus Analogia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Marquis 09/07/2005 15:28

Je viens de recevoir le DVD de cette petite merveille et je tiens donc à apporter les précisions nécessaires.
Le film n'est pas édité par HK mais par Bach Films, petit éditeur célèbre pour ses collections "L'odyssée du cinéma" et "L'odyssée du Kung Fu". Le format est respecté (1.85), il n'y a que la VF - mais il s'agit bien de la VF surréaliste issue de la vieille VHS. La restauration a surtout consisté à nettoyer (très) sommairement l'image du master VHS, le résultat est crapoteux à souhait. En section bonus, le "making of de la restauration" ne concerne pas le film, c'est avant tout une publicité pour le logiciel professionnel Archangel. Il y a deux bandes annonces, celle de L'EXECUTEUR DEFIE L'EMPIRE DU KUNG FU (tout un programme) et celle d'un NINJA KIDS qui m'a l'air absolument succulent : il me le faut.
Bref, on peut y aller, le souvenir de cette perle ne sera pas dénaturé par cette édition à la hauteur du ras des pâquerettes.

Rex Savage 28/06/2005 21:55

L'Abbé Chamelle, qui a deux bosses...

Le Marquis 28/06/2005 20:05

L'Abbé Ration, je crois.

Rox 28/06/2005 18:27

L'abbé Cédère?

proctoman 28/06/2005 16:51

C'est de quel abbé déjà cette citation?