AVIS AUX LECTEURS : modération des commentaires

Publié le par Dr Devo


[Photo : "SwissArmyKnifeChoir - Dresden 1986" par Dr Devo, photo que j'avais utilisée dans un article en février 2005 !]

 

Chers Focaliens,

Je me permets de poster cet article un peu dans l'urgence, mais je suis sûr que vous comprendrez pourquoi...

J'ai décidé, ce soir à 21h35, de modérer les commentaires de ce site, de manière, je l'espère, provisoire. Depuis quelques temps, un lecteur qui poste sous plusieurs alias, mais principalement sous celui de Terry, se répand ici en provocations et insultes, plutôt envers vous lecteurs, et envers principalement le Marquis. Pour ma part, il lui arrive de me vanter. Technique du chaud-froid classique...

Ce soir, il a posté 15-20 commentaires que j'ai soigneusement répertoriés puis effacés. Je pense que cela peut durer la soirée voire plus, donc je mets en place la modération. Ce qui veut dire, cher lecteur, que tu poster des commentaires mais qu'ils n'apparaîtront sur le site qu'après validation dans les coulisses du blog par moi-même.  Voilà qui va nuire à la spontanéité et à l'instintanéité de ce site. Mais voilà qui permettra à vous, chers lecteurs, ne plus être importunés.

Vous savez que je fais ce site, qui me prend un temps délicieux mais énorme, parce que je prends un plaisir immense à discuter par mail ou via les commentaires, justement, avec vous, après avoir exposé ici quelques-uns de mes points de vue les plus iconoclastes. J'ai voulu Matière Focale comme un espace de liberté (de ton) sans esprit de chapelle et encore plus, j'ai voulu que ce soit un espace où enfin puissent trouver refuge les cinéphiles généreux, chose que je pense impossible dans les cinémas eux-mêmes ou dans les publications professionnelles ou amatrices consacrées au cinéma, où il est très difficile de trouver un site qui veuille traiter avec le même soin éditorial des films "a-priori" antagonistes. J'ai voulu que ce soit un site sur ce qui fait du cinéma ce qu'il est : la mise en scène, ce qui n'est, paradoxalement, jamais le cas ! J'espère que même avec des commentaires modérés, ce site continuera à dégager dans mes articles ou dans les commentaires, et donc grâce à vous, beaux lecteurs, le même enthousiasme et le même esprit de curiosités intelectuelle et sensuelle.

Ce que je souhaite encore plus, c'est que la modération cesse au plus vite. Mais si c'est là le seul moyen de faire en sorte que ce site reste ce qu'il est et qu'il puisse continuer, on fera avec. Encore une fois, je présente mes excuses envers ceux que ces désagréables commentaires ont dégoûtés et dérangés. Et je présente mes excuses à ceux qui trouveront de fait la pratique de ce site plus laborieuse.

Terry,
Je tiens enfin à vous parler. vous trouverez dans la colonne de droite une photo avec une pin-up jouant de la cornemuse. Cliquez dessus et si vous le souhaitez envoyer un mail. Je répondrai. Si vous souhaitez vous exprimer dans ces pages, envoyez-moi un article de la longueur que vous souhaitez, sur le sujet (de cinéma bien sûr) que vous souhaitez, et contenant les propos que vous souhaitez. Ainsi, vous aurez exprimé votre point de vue,ce qui sera sans doute intéressant, chose que tout le long de l'année, les lecteurs critiques ou pas de Matière Focale peuvent faire. En deux ans de site, j'ai toujours publié un courrier des lecteurs.
Terry, c'est moi et non le Marquis qui ai supprimé vos commentaires. Si vous souhaitez communiquer avec le Marquis, envoyez-moi un mail et je vous transmettrai son adresse e-mail. Vous pourrez ainsi lui dire ce que vous avez envie de lui dire. Mais en réagissant de la sorte, c'est moi et les lecteurs de Matière Focale que vous gênez.
Quelle que soit votre motivation en inondant le site de ces commentaires désagréables et pour tout dire épuisants, décourageants, j'aimerais vraiment du fond du coeur que vous preniez cinq minutes pour m'envoyer un mail et m'expliquer les raisons de votre geste, vous qui avez pris une bonne heure ce soir à spammer le site. [Et moi qui en ai perdu deux fois plus à faire le ménage !]

Quoi qu'il en soit et quoi qu'il advienne, je remercie les lecteurs de ce site de leur patience et de leur fidélité.

Si je devais lever la modération des commentaires, je vous avertirai dans la minute. En attendant, vous pouvez bien sûr poster... mais il faudra attendre que je valide le message avant qu'il n'apparaisse sur le site.

Dr Devo.

Publié dans Mon Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Proctoman 13/01/2007 15:11

Il est toujours plus facile de détruire que de construire et, avec ce type de personnage (sale type) il faut toujours se dire que LES CONS NE PASSERONT PAS! Je sais cela est toujours une perte de temps car les gens qui, comme lui (elle?) se trouve bien plus spirituel, intelligents qu\\\'ils ne le sont, se comptent par charters entier. Mais il faut lutter toujours et encore même si visiblement ces tristes personnages n\\\'y comprennent rien (pas assez spirituels). Il est plus facile de parler avec une huître qu\\\'avec eux mais nous avons tous, nous, les gens biens (je le dis sans prétention aucune et avec beaucoup de sincérité) le devoir de faire comprendre à ces gens, qui pètent plus haut que leur cul, leur attitude imbécile pour qu\\\'un beau jour ils réfléchissent... un petit peu. Qu\\\'ils comprennent qu\\\'on à tous quelque chose à apprendre des autres et que le : "d\\\'accord pas d\\\'accord" fait partie intégrante du sens de la relativité, de la... relation.Peut-être est-ce vain au final car les imbus d\\\'eux-mêmes pensent ne devoir rien à personne parce que plus "intelligents" . L\\\'attitude de ce triste Terry d\\\'après ce que j\\\'ai pu lire à son sujet (et je fais toute confiance à Le Marquis et au bon Docteur) laisse penser qu\\\'il fait partie de cette "basse" catégorie mais au moins la lutte existe. Censure pas censure? Oui à la liberté d\\\'expression NON AUX CONS.

Guile21 09/01/2007 23:26

Aussi opposé que je puis être à toute forme de censure, celle-ci semble amplement justifiée de par l'absence de dialogue que représentent les missives de Terry (que je n'ai pas eu la chance de lire, simple curiosité malsaine ou besoin plus pragmatique d'être au courant des choses pour juger).

Sache, cher Dr Devo, que tu peux me compter dans les rags de ceux qui te soutiennent dans ta démarche. Et ceci pour deux raisons :

La première se reporte directement à la raison de cette censure : la bonne ambiance du blog qu'il serait vraiment dommage de gâcher au profit de quelqu'un qui cherche à se rendre interessant avec peu de moyens (intellectuels).

La deuxième (et pardonnez moi cette malencontreuse crise d'ego) est que j'ai la quasi certitude d'avoir été lu par toi, car je te porte en haute estime malgrés quelques divergences d'opinions sur certains objets filmiques. C'est toujours agréable de recevoir une réponse sur des films chroniqués il y a belle lurette (désolé, mais je flâne beaucoup ici). Je ne doute cependant pas que tu devais ecumer les commentaires une fois connécté avant cette histoire, et je n'espère pas de reponse systematiques (on est pas des robots quoi !). Et dans cet aveu, je pense que beaucoup de personnes doivent s'y reconnaitre un petit peu.

Je comprend surtout que celà n'a pas dû être une decision trés facile à prendre. C'est couillu et ce n'est pas que pour toi. Respect et amitiées.

Le repassant 08/01/2007 09:33

Je n'ai pas le temps de répondre trop longuement, mais à l'évidence c'est une victoire pour lui, une petite victoire de lache, c'est un peu dommage. Ne vous perdez pas en considérations dialectiques ou rhétoriques avec lui, c'est ce qu'il adore, ou du moins on peut le supposer. Les techniques de guerilla verbale sur Internet sont désormais acquises et intégrées comme mode de vie par une frange nihiliste et vide, qui n'a rien à faire de son existence sinon se passionner pour des écrans décharnés et désaltruisés, tout l'opposé de nos valeurs à la plupart ici, que ce soit le texte ou l'image.
De grace, ne lui faite pas l'honneur de la réponse intelligente, sur Internet il faut se garder du temps, et j'ai envie de dire : pas de dialogue avec les ennemis du dialogue.

Pinspecteur Navarra 08/01/2007 09:25

Je n'aurai qu'un commentaire de 3 mots parce que c'est lundi  matin : Soutien sans faille

Le Marquis 07/01/2007 15:12

En réponse à un commentaire non validé.
Terry,Apprends donc à faire la différence entre critères objectifs et techniques, et opinions, lesquels ne sont pas objectifs et ne sont revendiqués comme tels nulle part sur ce site.
Ne sont pas conviés sur ce site que ceux qui sont d'accord, n'importe quel visiteur peut consulter la rubrique courrier des lecteurs ou tout simplement vérifier en page de commentaires qu'il est tout à fait possible de ne pas être d'accord avec nous, de le faire savoir et d'en discuter... quand on ne se comporte pas en malpropre, ce qui est trop souvent le cas.
Ne te rengorge surtout pas d'un pseudo "style" qui est celui d'une armada de petits cons dans ton genre, utilisant les mêmes tactiques, les mêmes arguments et les mêmes terminologies : c'est d'une banalité à pleurer.
Merci par ailleurs pour ta définition du chômage, je me retiens de ne pas la restituer ici en double-programme avec celle que tu proposes du terrorisme. Oui, restes dans l'ombre, finalement.
PS : Navré d'apprendre que ton propre site "n'est pas disponible" (tu m'étonnes), ce n'est vraiment pas de chance, déjà qu'il t'a fallu créer une toute nouvelle adresse mail juste pour pouvoir nous écrire... Quelle bravoure !