L'Espace a ses Mystères : soyez Devo chez vous, épisode 9

Publié le par Dr Devo

[photo : "Il est caché partout !" par Dr Devo]

 

Chers Focaliens,

C'est la désole ! Le docteur boude ? Non ! Pas du tout, le docteur a oeuvré à mort pour la bonne cause focalienne, délaissant ses amis et ses parents pour pouvoir vous donner le meilleur. Et croyez-moi, il vous prépare une vraie bonne surprise !

En attendant, il s'offre un instant de répit et  juste une mise au point sur les plus beaux (ou les plus moches) films de sa vie (ou de la semaine écoulée), sur l'antenne de la radio lilloise Radio Campus, 106.6 FM, à 14 heures, dans l'émission LES AVENTURIERS DES SALLES OBSCURES.

On peut écouter l'émission également en direct, en cliquant ici!

On peut dès le lendemain dimanche, et ce jusqu'au samedi suivant, télécharger l'émission sur le site du Quotidien Du Cinema, en cliquant ici!

Il vous parlera cette semaine du film 300, ainsi que de GOLDEN DOOR, et d'un autre film mystère qu'il ira voir ce matin quand il aura étendu le linge et rangé le lave-vaisselle !

En attendant, il va mettre du polish sur la surprise qu'il vous prépare et vous souhaite un glorieux week-end !

Cordialement Vôtre,

Dr Devo.

Publié dans Mon Général

Commenter cet article

Le Marquis 01/04/2007 04:48

PS tardif : je précise que "l'anti-racisme corporatiste"  n'est bien sûr pas lu dans tes propos, mais bien dans ceux des articles critiques en question - c'est vrai que ça ressemble à une attaque, sinon !)

Le Marquis 31/03/2007 15:17

Hou là, loin de moi l'idée de vouloir t'attaquer ! L'amalgame en question, en réalité de l'anti-racisme corporatiste (puisqu'on accusait le cinéaste de faire porter le chapeau, insidieusement, aux musulmans), m'agace juste un peu : l'image en question ne nous montre qu'une confrérie en prière, rien de plus, pas de drapeau américain jeté au bûcher. Cette analyse me semble donc assez ampoulée. De plus, comme c'est le cas de tous les films de studio de ce type, la séquence du générique d'ouverture est l'oeuvre d'une boîte spécialisée, et je doute que Snyder y ait contribué autrement qu'en tant que simple consultant. Dans la mesure où l'ensemble du film est résolument dépourvu de conscience politique, de quelque bord que ce soit, vouloir lire le résultat à l'aune d'un plan de deux secondes mal ou sur-interprété me paraît un peu tiré par les cheveux.Par contre, je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que ce soit terriblement maladroit. Pourquoi vouloir à ce point insérer en un seul plan perdu dans un générique post-SEVEN un élément thématique de l'original, alors que le remake ne conserve par ailleurs de ZOMBIE que l'idée du supermarché, et donc une seule idée de décor, pour un film bien plus porté sur l'action que sur l'atmosphère ou la réflexion ? (Revoir la polémique sur le site concernant ZOMBIE, auquel les défenseurs intégristes (oups !) de L'ARMEE DES MORTS voulaient contester toute dimension critique). Encore une fois, c'est un bon film de divertissement, ni plus, ni moins, effectivement assez superficiel. Excellente Sarah Polley, et le dénouement me plaît assez (le générique de fin), mais pour le reste, c'est tout juste passable et un peu trop formaté pour mon goût - je l'ai déjà dit ailleurs, mais 28 JOURS PLUS TARD me semble bien mieux rendre justice aux films de Romero.

Bertrand 31/03/2007 02:38

Certes, mais me sentant attaqué puisque allant ds le sens de ce que tu juges être un douteux amalgame par ceux-là même qui critiquent, Marquis (musulmans, terroristes), je reste sur ma position : c'était plus que maladroit, ce très court passage au milieu d'autres séquences de désastres, le rapport était vite fait, sans arrière pensée raciste aucune de ma part, mais plus dans un contexte, toujours plus que vivace aujourd'hui, où cet amalgame-là, justement, nous est rabâché par politiques et "intellectuels" (de médias) de tout poil. Avoues qu'on aurait très bien pu s'en passer. Quant au film ds son ensemble, la première fois m'avait plutôt accroché, Sarah Polley aidant aussi, peut-être, mais un second visionnage m'a renvoyé tout le superficiel du machin qui m'a très vite fatigué. On est au moins d'accord là-dessus, Snyder n'est pas grand chose.

Le Marquis 31/03/2007 00:57

Ce plan a surtout enflammé les esprits parce qu'il a été emparé par la critique (musulmans en prière et invasion de zombies = probablement terrorisme), raccourci qui en dit à mon sens bien plus long sur la critique que sur le film lui-même - et après tout, Terry Gilliam a bien été taxé de fascisme par certains avec MUNCHAUSEN. Zach Snyder s'est dit assez contrarié par ces commentaires, expliquant que ce plan n'était pas connoté mais faisait clin d'oeil à tout un versant de l'introduction de ZOMBIE (l'immeuble investi), fortement ancré dans la foi, notamment la foi musulmane ("ils honorent les morts avec le respect qui leur est dû", etc.), qu'il n'avait pas pu intégrer à son remake, en l'occurence parce que le studio trouvait "tendancieux" dans le contexte de la sortie du film. Du reste, ça m'amuse un peu de voir ces attaques portées contre un jeune cinéaste au demeurant sans grande personnalité et qui n'a pour le moment livré que deux films de spectacle à la portée "auteurisante" quasi nulle. L'ARMEE DES MORTS est un très bon divertissement qui ne fait pas de l'ombre au pied de son modèle, vivement plus corrosif et texturé.

Bertrand 30/03/2007 12:29

"Emprunté" ou pas (où cà chez Romero ? au début aussi ? m'en souviens absolument pas), c'est quand même un peu puant.