KOH-LANTA episode 3 et 4 : Le Mal Stratégique

Publié le par Le Shériff

(photo: "Ancen Testament" par Dr Devo) 

Episode 3 : positionnement stratégique

Voilà un épisode 3, tout en action virile (à part un petit string, vous l’avez vu comme moi ; ça y est, maintenant ça va s’intensifier ?) et « élimination-évacuation sanitaire» de MARIE-CECILE. JEROME a été dérobé aux Kanawa en guise de cadeau de Confort. Cet épisode vous aura-t-il laissé(e) sur votre faim, comme moi ? Il n’y a qu’à se repaître de l’humour lourdingue de Laurent, en seconde partie de soirée.

Episode 4 : le Mal Français

Les Kanawa nous sont présentés comme un groupe en pleine dépression. Inaction, apathie et grognements, les signes ne trompent pas, nous avons affaire à un mouvement profond de révolte. PIERRE veut nous « prendre en otages », nous les malheureux téléspectateurs, en réclamant des aménagements après une nuit humide. THIERRY veut « s’arranger » avec la prod’ en proposant de planquer une bâche ; bien sûr, ça ne marche pas, et des commentaires OFF plus une série de questions au Conseil replacent les Rouges face à leurs responsabilités et face aux téléusagers. Tf1 veille sur nous. Le boucher est renvoyé à son manque de leadership, le graphiste a droit à un portrait mettant en avant une certaine irascibilité. Tout cela dans le désordre, mais avec la magie du montage, au Générique Final, il n’y a que le bilan des souvenirs embrouillés qui compte. Une petite madeleine au DONAO pendant les pubs ?

VERONIQUE, pourtant si mesurée d’habitude (elle est bien cette fille), lâche un mot désobligeant sur les deux exclus. La petite CHRISTINE dévoile sa douceur. Oui, bien sûr, vous avez remarqué avec moi la polémique sur les mensonges d’ELIANE (l’a-t-on traitée de « gouine » ?), mais en face cette phrase infâme ...(« apprends d’abord à être maman ! ») Ah, c’est du bon, on tient la phrase de l’année. Oui, les aventuriers mangent des Buffins et des bénitiers, espèces protégées (nous saluons respectueusement la Ligue de Protection des Oiseaux), mais en faisant accoucher la candidate d’une telle phrase, comment dire, ...

Le sacrifice de ces héroïques autochtones n’aura pas été totalement inutile.

Le gendarme parti, c’est le Désordre, le couvercle de la marmite vide de Pandore est soulevé. FRANCIS peut toujours parler, on ne l’écoute plus. La créature féminine non-maternelle tente de se rapprocher ? On s’en fiche, elle part. Après le blues, c’est l’absence de dialogue, le désintérêt, l’indifférence. La spirale descendante de la sinistrose...

Je fais un doux rêve... La prod’ prend acte de la situation et du scrutin, et remet en jeu CAROLINE. Pour protéger les animaux, pour éviter des procès !

Et pendant ce temps-là, le gendarme perd son camouflage bien lisse, assénant des soupirs nostalgiques. Et révélant avec ses nouvelles alliances une fracture banlieue-france de souche ; avez-vous noté comme moi qu’un Kanawa, à des kilomètres de là, s’attend à une telle tactique ? Simple spéculation innocente d’après le voyage initial, ou bien est-ce que des informations circulent (colportées par les équipes de tournage) ? Je dois, moi aussi, devenir paranoïaque ; c’est bon signe. En tout cas, ce JEROME, c’est un bon Cheval de Troie au milieu de « naïfs » dixit DENIS BROGNIART. Faussement naïf, cet ALEXIS, il nous en cache des choses celui-là !

Esprit d’analyse sans cesse mis en avant par la prod’, lui il sait dialoguer ; redoutable pour un KUMO, il va aller loin. A bout de souffle, mais il s’assagit, SAKHONE, on peut dire qu’il vient de loin, si les seules lettres qu’il reçoit sont griffonnées avec chaleur (« fais pas ton crevard, partage avec les autres » ). Je suis content pour lui, sincèrement, KHO-LANTA va, paradoxalement, faire du sauvage un homme civilisé. Feu l’Empire Français est représenté également par COUMBA, bien servile et mal servie par le courrier, et MOHAMED, égal à lui même, faisant comme si l’arrivée de JEROME ne le menaçait pas. Les nerfs tiendront-ils ?

Très Vieille France ; cet épisode, non ? Très moderne, donc.

NOTA BENE : surprise, vous l’avez noté comme moi, le prochain éliminé sera un KUMO(image faussement subliminale du générique). Pourquoi nous l’a-t-on dévoilé ? Oulà, j’arrête le délire.

Le Sheriff. 

Publié dans Lucarnus Magica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Marquis 27/07/2005 13:12

Ce qui nous fait une belle jambe, merci.

patience & prudence 27/07/2005 12:57

pas de KL pour nous, dsl

Le Shériff 26/07/2005 23:00

J'appuie Proctoman, avec KL, sus à l'indifférence !

Proctoman 26/07/2005 11:50

Encore quelqu'un qui n'est pas aussi visionnaire que nous! KL, nous le savons tous, va bien au-delà de ce qu'elle est au départ, de la "télé-réalité" de merde (il y a redondance là....) Si "Pépé" veux bien tendre vers le second degré et s'essayer à l'émission il ou elle comprendra que, pour son équilibre, cela lui apparaîtra comme indispensable... Allez pépé nous te pardonnons si tu regardes KL vendredi prochain (voire jeudi car il y a rediff!!)

Dr Devo 25/07/2005 16:44

Ouais je trouve que vous à Matière focale vous pensez plus du tout à moi alors que le Marquis on lui tresse des couronnes de fleurs!!!!!

Non, je plaisante. Ca fait beaucoup de bien de lire ces commentaires après l'autre très désobligeant et très court! Vivement que j'ai un peu plus de temps: ecrire sur ce blog me manque...

GLEN OR GLENDA fut le nanar de Ed Wood que le Marquis, Mr Plonevez et moi-même avions programmé dans un petit cinema bien connud e province lors d'une sublime opération fête du cinéma (avec LOVE de ken russel, un King Hu, et les Proies (le meilleur film avec Eastwood) et autres gourmandises!).
Tout ça pour dire que ô divine surprise, GLEN OR GLENDA, loin d'être un film du "plus nul réalisateur de tous les temps" est absolument sublime! Au premier degré.

Quand je vois qu'on aconverti certains à Koh-Lanta, je me dis que c'est un bien beau blog que nous avons là!

Merci à tous de votre gentillesse et de votre fidelité (je sais ça fait un peu soirée des césars, mais c'est totalement sincère, surtout après ce message assez malpoli qui m'a fortement attristé).

Dr Devo.