Musika Degenerata : le retour de l'antre du sublime !

Publié le par Docteur Devo

(photo extraite du film MA PATRIE, MA BATAILLE, réalisé par Dr Devo)

Chers Fidèles Lecteurs,
Alors là, on peut le dire en toute modestie : Matière Focale fait un grand bond en avant, comme disait le poète. Aujourd'hui, place à la musique.
Certains de mes vieux lecteurs se souviennent de la rubrique MUSIKA DEGENARATA, rubrique qui existe toujours du reste (voir dans le module CATEGORIES), mais qui est tombée en désuétude, faute d'un docteur assez sérieux pour l'alimenter. Cette rubrique avait été créée pour LA CHANSON DE LA SEMAINE, article récurrent dans lequel je vous proposais de découvrir, par vos propres moyens, des artistes que j'aimais bien. Malheureusement, je n'ai pas persévéré. Grave erreur.
 
Maintenant regardez la photo de Plastic Bertrand [qui a depuis laissé la place à une autre illustration ! NdC] sur la gauche de cette page. Juste en dessous, vous trouverez une petite merveille de technologie : le RadioBlog ! Grâce à elle, vous allez pouvoir écouter de superbes chansons à n'importe quel moment de la journée en visitant ce site. C'est astucieux, et encore mieux, c'est très facile d'emploi. Soit vous positionnez votre souris sur le morceau à écouter. Première méthode. Soit vous mettez votre souris (et vous faîtes un petit clic aussi !) sur le premier morceau. Puis le juke-box focalien passera directement au deuxième et ainsi de suite. Deuxième méthode, ma préférée ! C’est pas beau, ça ?
 
Voici la première fournée de ce Juke-box focalien. Voici ce que je vous ai concocté !
 
Die Tödliche Doris : Kavaliere
Le meilleur groupe du monde, les Marguerite Duras du rock, les Salvador Dali de la musique industrielle. Ces gens sont le plus grand groupe ayant jamais existé. Vous allez comprendre maintenant pourquoi j'ai mis des Kkkkkkk sur toutes mes photos !

William Shatner, avec la participation de Henry Rollins : "I can't get Behind That"
J'adooooore. Le capitaine Kirk a une double vie depuis longtemps. Mauvais chanteur selon lui-même, il fait de la musique, et ce titre est issu de son album HAS BEEN, sorti l'année dernière, très belle chose. Et drôle qui plus est. À mi-chemin entre la chanson et la performance. Très belle entrée en matière (focale, bien sûr). Evidemment, quand vous aurez écouté la chose, vous comprendrez pourquoi les albums de Shatner font hurler de désespoir les fans hardcore de Star Trek !
Ce juke-box a été installé sur le site grâce aux conseils avisés de Mr Cre, dont le blog est en lien sur ce site et que je remercie à genoux, et sans qui j'aurais été incapable de faire quoi que ce soit. Qu'il en soit remercié. Ça  a pris du temps, mais Cre, qui ne me connaît que par blog interposé, a eu l'incroyable gentillesse, et la non moins grande classe, de passer tout ce temps à m'aider, et qu'il en soit remercié ! Allez voir sur son site, parce qu'il est très bien écrit, et allez aussi dans son radioblog, vous pourrez écouter COMMON PEOPLE, non pas l'ignoble ex-tube de Paul Young, mais un autre extrait de l'album de Shatner. C’est une chanson encore meilleure que celle-ci, avec une hénaurme sublime arrivée de... Non, je ne dis rien et je vous laisse découvrir...
 
Einstürzende Neubauten : "Silence is Sexy"
C'est le slow du juke-box. Le célèbre groupe teuton, ici sans marteau piqueur. Très beau. Tiré de l'album éponyme.
 
David Byrne : "Wicked Little Doll"
Ah, David Byrne ! Amour de jeunesse, toujours fidèle... L'ex-leader de Talking Heads s'est depuis longtemps lancé dans le solo, avec plutôt de la réussite, si l’on omet son grisâtre dernier album (GROWN APART). Par contre, pour ceux qui écoutent tous les groupes néo-new-wave (genre Bloc Party ou Franz Ferdinand) : arrêtez ça tout de suite, et allez vous acheter, ou empruntez à votre médiathèque des albums de Talking Heads. Mieux vaut l'original que la médiocre bouillabaisse revivalesque, opportuniste, et marketing bien sûr.
J'avais choisi à l'époque, pour la Chanson de la semaine, une autre chanson de Byrne, issue du même album (FEELINGS). Mais finalement, je choisis celle-là, plus iconoclaste et produite par Mark Mothersbaugh, et les frères Casale qui sont... Allez, je ne vais pas tout vous dire non plus. Disons que ça peut vous faire penser à quelque chose... Sinon, ne pas oublier que Byrne est aussi un génial réalisateur qui n'a fait qu'un film : TRUE STORIES. Et c'est une merveille absolue (dont il faut éviter l'édition DVD américaine, qui est honteusement recadrée !).
 
Laurie Anderson : Example #22
Ah oui ! Là aussi, amour de jeunesse !  Anderson, désormais connue pour être Madame Lou Reed (!!?!), est à la fois performeuse et chanteuse. J'ai beaucoup de mal avec son album STRANGE ANGELS, mais tout le reste est très beau. Ici, c'est issu de son premier album (BIG SCIENCE) où l’on trouve son seul tube, O SUPERMAN, que je vous ferai écouter un de ces quatre. Pour ceux qui veulent tenter de jeter une oreille sur les spectacles "spoken words" de la dame, qui sont renversants, ils pourront louer le bel album THE UGLY ONE WITH THE JEWELS.
 
a;GRUMH : "Drama in the Subway"
Alors là, les gens, là, on touche à mes amis ! Il faut absolument redécouvrir a;GRUMh (ça s'écrit comme ça), les rois belges de la musique industrielle. C’est un groupe toujours intéressant, toujours bondissant d'inventivité et de malice. Sur scène, ce sont de vraies bêtes ! De grands messieurs ! Spécial dédicace à mes amis de Charleroi et des environs. Tiré de l'album NO WAY OUT (1986). Un beau site leur est consacré : ici.
 
Drahomira Song Orchestra : "Singing in the Brain"
Là aussi, c'est chez moi. Grand groupe méconnu, véritable branche musicale armée de l'Institut Drahomira, le Drahomira Song Orchestra (DSO) est composé d'un nombre incertain d'artistes pluri et disciplinaires. C’est protéiforme, mais toujours monstrueusement inventif. Il faut absolument aller voir le site de l'Institut Drahomira, qui est sans doute le plus beau que je connaisse sur le web : ici. Il y a des extraits de leur discographie fleuve, et des extraits de leur films (SU-BLI-MES !) dont des extraits du superbe long-métrage KILOMETRES. Et aussi une section art graphique de toute beauté. Ces gens là sont de très grands, doués en tout, médiocres en rien, dont le manque de popularité en France est absolument SCANDALEUX ! [Note : le son n'est pas dégradé, il est exactement comme ça ou presque sur album ! Vive l'Industriel !]
 
Vomitron : Ghostbuster
Je ne connais rien du groupe Vomitron, mais j'adore leur nom ! [Comme je trouve génial que des groupes qui s'appellent Elvis Hitler, Charles Bronson, Sissi Spacek, L'Eglise Du Mouvement Péristaltique Inverse ou encore Wewie Stonder existent !] Ici, Vomitron est en reprise de la célèbre et splendouillette chanson de Ray Parker Jr. L'exploit est à la hauteur de l'enjeu : ils pulvérisent l'original de très, très loin !
 
Ah ! oui, une dernière chose : décochez l'option crossfader, qui coupe la fin des morceaux ! Et si vous ne voulez pas que ça saute à chaque fois que vous changez de page, utiliser l'option pop-up.
 
Et bien voilà, on a fait le tour. Amusez-vous bien, bonne écoute et n'hésitez pas à réagir dans la rubrique "commentaires", car ça m'intéresse !
 
Hyperement Vôtre,
 
Dr Devo.

Publié dans Musika Degenerata

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dr Devo 24/09/2005 20:58

Comme je te comprends!

dr devo

Roxanne 24/09/2005 20:54

Je garde un souvenir émouvant du "clip vidéo" accompagnant "kavaliere"...(pas de confusion?)...C'était épatant,trop bath...

Dr Devo 24/09/2005 20:00

Mais, j'ignorais ca complétement! J'avais oublié de vous dire: en plus Mr cre est très cultivé!

Merci mr cre!

Dr Devo.

Monsieur Cre 24/09/2005 19:46

Relevez-vous mon bon docteur ! si je peux participer à la construction de ce merveilleux site, c'est avec un énorme plaisir. Je suis votre obligé !
Merci pour tous ces compliments, j'en ai autant à ton encontre...
Juste pour préciser que le titre de Paul Young auquel tu fais référence est "Love of the common people". Et que le COMMON PEOPLE de Shatner est une reprise (absolument sublime et jubilatoire) d'un tube très anglais de Pulp, mon groupe préféré.