bcmg28.jpg[Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir !]

 

 

 

BON CHIC MAUVAIS GENRE, votre soirée double-programme, savoureusement programmée par les projectionnistes du Majestic, vous propose ce mois-ci de venir avec vos mamans découvrir deux films mêlant horreur, féminité et progéniture maléfique ! L'occasion de voir BABY BLOOD, le beau film culte français très rare en salle, et  l'anglais THE CHILDREN, sorti il  y a une poignée d'années sans rencontrer le succès et auquel il  fallait  donc donner une seconde chance... Frissons, effroi et beauté sont au programme de cette dernière séance de la saison...  

 

 

 


 

 

the-children-photo-13-petit-format.jpg [De droite à gauche : Que nous apprend cette photo du film THE CHILDREN ? 1-Faire des mêches mauves, c'est mal... 2-Les propriétaires de sapins désodorisants méritent d'être sévérement châtiés !]


19H30 :  THE CHILDREN. Film de Tom Shankland (Angleterre-2008).V.O.S.T.F.  Durée : 1h24. Film projeté en copie 35mm. Interdit aux moins de 12 ans.

Avec Eva Birthistle, Stephen Campbell Moore, Jeremy Sheffield, Rachel Shelley, Hannah Tointon.


C'est une réunion de famille comme les autres. Chloé a invité sa soeur Elaine à venir passer les fêtes de Noël avec mari et enfants, dans son superbe cottage isolé dans la campagne anglaise. L'occasion pour tous les enfants de passer du bon temps entre cousins. La maisonnée s'emplit de rires et de jeux. On fait de la luge ou des bonshommes de neige. Mais progressivement, la situation devient un peu étrange, et sans que l'on puisse mettre le doigt dessus, et les enfants paraissent avoir des réactions de plus en plus inquiétantes. Sans le savoir, la plus sordide des horreurs a déjà commencé...


En partant d'une base assez classique, Tom Shankland - dont c'est ici le deuxième long-métrage après le passionnant WAZ - construit consciencieusement un film dont les aboutissants sont étonnamment originaux, subtils et cruels. La mise en scène est directe et très maîtrisée. Le montage insuffle un rythme assez troublant, privilégiant un suspens sourd qui joue avec nos nerfs, et il devient alors presque palpable que deux partitions sont en train de se jouer en même temps. Rien que pour ça, THE CHILDREN vaut le déplacement. Puis, le film distille son poison: les disparités psychologiques et sociales, même minimes, deviennent insupportables. Le spectateur, seul témoin de la situation complète, s'aperçoit avec horreur que les personnages n'ont qu'une idée partielle de la vérité qui est pourtant là, sous leurs yeux. Toute la violence de l'âme humaine fait surface, même si, délicieux paradoxe, rien d'extraordinaire ne s’est encore passé. Après une scène de repas sublime et effarante, le sang peut commencer à couler. THE CHILDREN révèle alors son double héritage (celui de G.Romero et de N. Ibanez Serrador, réalisateur du film magnifique LES REVOLTES DE L’AN 2000), et compose une toile d'araignée anxiogène faite de violence et  de manipulations subtiles où les survivants, divisés, vivront le plus solitaire et le plus noir de tous les enfers.

 

Pour lire la critique du film par Norman Bates sur Matière Focale (et la photo illustrant l'article est très gouleyante !): cliquez ici.

 

[Il existe une trés bon film-annonce de THE CHILDREN que je mettrais aps en ligne ici car il montre quasiment tout le film !]

 

 

 

 

 

emmanuelle-escourrou.jpg

[La photo: "La maman du Baby Blood/ Elle est bien gentille-euh/ La maman du baby blood, moi je l'aime-euh bien/ avec beaucoup de sang!" La voluptueuse Emmanuelle Escourou, avant que des hectolitres de sang ne l'éclaboussent...]


21H30 : BABY BLOOD. Film de Alain Robak (France-1990).  Durée : 1 h 29. Film projeté en 35mm. Interdit aux moins de 12 ans

Avec  Emmanuelle Escourrou, Christian Sinniger, Alain Robak, Jean-François Gallotte, François Frappier, Alain Chabat, Jacques Audiard, Jean-Yves Lafesse, Yann Piquer.


Yanka, 23 ans, est la jeune maîtresse du directeur d'un cirque itinérant, un homme colérique et brutal. Un jour, un léopard en provenance d'Afrique est accueilli comme nouveau pensionnaire au sein de la ménagerie. La nuit même, l'animal est retrouvé dans sa cage sous la forme d’un tas informe de chair sanguinolente. Alors qu'une battue s'organise pour retrouver le responsable du forfait, la mystérieuse forme de vie qui habitait les entrailles du fauve s'introduit dans le corps de Yanka. Le lendemain, la jeune femme se retrouve enceinte. MAIS DE QUOI ? Une chose est sûre, la créature implantée dans l'utérus de Yanka est assoiffée de sang...


Alain Robak (qui faisait alors partie de la bande à Jacques Audiard et Jérôme Boivin dont nous vous avions déjà présenté le beau BAXTER) réalise avec BABY BLOOD ce qui sera le film français le plus gore jusqu'alors. Il mêle avec une énergie hallucinante, pas si éloignée d'un Frank Henenlotter, d'un Stuart Gordon ou d'un Brian Yuzna,  des éléments hétéroclites : érotisme, humour noir, peinture sociale cruelle, féminisme farouche, et du sang, du sang et encore du sang ! La mise en scène est inventive et les effets spéciaux  (signés par le regretté Benoit Lestang) sont d'une efficacité redoutable. Le ton déjanté, à la fois grotesque, poétique, glauque, souvent d'une grande noirceur fait de ce film un objet beau et étrange. BABY BLOOD est en effet un superbe accident et un des très rares films français à défendre farouchement  sa  volonté de faire un cinéma vivant, inventif, dérangeant parfois et  généreux toujours. Quelle belle occasion, donc, de pouvoir voir ce film oublié et bien rare en salle...

 

On peut lire la belle critique de Norman bates dans ces page en cliquant ici !

 


value="http://www.dailymotion.com/swf/video/xkidih">   


Baby Blood - Bande annonce par moidixmois


 

 

 

Dress-code  de la soirée (facultatif : 4 DVDs à gagner pour le meilleur déguisement !) : enfant, maman, femme enceinte, créature mutante, dompteur, panthère, artiste de cirque, routier, sportif ou spectateur du Majestic.

 

Réservations fortement conseillées : possibles dès le vendredi 1er juin à la caisse du Cinéma Le Majestic. Soirée proposée par Plan-Séquence et  le site Matière Focale.com.

 

 

 

Vous pouvez inviter vos amis à cette soirée, via la page Facebook qui lui est consacrée: cliquez ici !

 

Retrouvez Matiere Focale sur Facebook: cliquez ici !

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 1 juin 2012 5 01 /06 /Juin /2012 18:29

Publié dans : Mon Général
Retour à l'accueil

Commentaires

Ce baby,il est tellement méchant que sa jolie maman le promène en poussette cerclée de fil de fer barbelé....si c'est bien ce film que j'ai vu il y a déjà longtemps;

J'avais pris une petite claque ;

Commentaire n°1 posté par minary le 01/06/2012 à 22h17

Ô Superfocale

BUREAU DES QUESTIONS

clique sur l'image

et pose!

 

Recherche

United + Stats


Fl banniere small





 
 





 

Il y a  8  personne(s) sur ce blog
 
visiteurs depuis le
26Août 2005



eXTReMe Tracker



Notez Matière Focale sur
Blogarama - The Blogs Directory

 


statistique

Matiere Focale TV



W3C

  • Flux RSS des articles

Recommander

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés