BON CHIC MAUVAIS GENRE #35 : Spécial HORREURS TRANSDIMENSIONNELLES !

Publié le par Pete Pendulum

 BCMG_35_Petit.png

[Affiche réalisée par Lammakian Samsenesena. Cliquer pour agrandir.]

 

 

 

BON CHIC MAUVAIS GENRE, votre soirée double-programme – dont le secret a été ramené de l’Au-delà (from beyond, carrément) par les projectionnistes du cinéma Majestic de Lille (from Lille, la classe), en collaboration avec l'association Plan-Séquence et Matière Focale.com – vous propose tout simplement une programmation d’Enfer (from hell, tout à fait), au sens propre, rien que ça, eeeeeeh ouais !

 

 

 


 

19H30 : HELLRAISER de CLIVE BARKER.  UK–1987. Interdit aux moins de 12 ans. Version française. projeté en 35 mm. Durée : 94 min.

Avec : Doug Bradley, Andrew Robinson, Claire Higgins, Sean Chapman, Ashley Laurence… 

Frank Cotton fait l'acquisition d'un étrange cube-puzzle. Ce cube lui ouvre les portes d'un monde où la jouissance et la douleur ne font plus qu'un. Frank est désormais prisonnier de l'enfer des Cénobites.

Adaptant sa propre nouvelle, THE HELLBOUND HEART, Clive Barker lâchait, en 1987, une petite bombe dans le paysage cinématographique fantastique. Plus de 25 ans après HELLRAISER demeure un sommet du genre, dont les excès rendent parfaitement l’univers torturé et ruisselant de sexe d’un auteur qui a façonné toute une mythologie et s’est même approprié l’horreur dans les années 80. Preuve que Stephen King n’avait pas tort en consacrant Barker « le futur de l’horreur », les œuvres de l’auteur continuent d’être adaptés (MIDNIGHT MEAT TRAIN, BOOK OF BLOOD, DREAD…) et si HELLRAISER reste à ce point d’actualité, c’est qu’il touche à ce qu’il y a d’éternel et d’universel dans la conception du désir et de la souffrance, et du plaisir associés aux deux. L’esthétique splendide de l’ensemble est accompagnée d’une musique sublime composé par un Christopher Young touché par la grâce, simple dans sa mélodie, infiniment beau et terrifiant dans sa noirceur. Le film connut plusieurs suites, bien médiocres (à deux exceptions prés !) et imposa une nouvelle figure mythique du cinéma d'horreur : l'effarant Pinhead (joué par Doug Bradley). Un film atypique, très rare au cinéma qui a marqué une génération de cinéphiles en imposant un style sombre, déchirant et résolument adulte...

 

 

 

 

21H30 : FROM BEYOND (AUX PORTES DE L'AU-DELA) de STUART GORDON. USA-1986. Interdit aux moins de 12 ans. Version française. Projeté en 35 mm. Durée : 80 min.

Avec : Jeffrey Combs, Barbara Crampton, Ken Foree, Ted Sorel, Carolyn Purdy-Gordon…

Le Dr Pretorius et son assistant Crawford Tillinghast, mettent au point un appareil, le "résonator" censé stimuler la glande pinéale. Lors de la première expérimentation, d'étranges entités apparaissent et entrainent Pretorius dans leur dimension. Interné suite au traumatisme, Crawford se tourne vers une jeune psychiatre qui lui demande de retourner dans la maison du Dr Pretorius afin de reconduire l'expérience.

Que reste-t-il de la nouvelle de Lovecraft dans cette nouvelle appropriation de Stuart Gordon des écrits de son auteur favori ? Pas grand-chose, mais heureusement nous sommes là devant du pur Gordon, admirable réalisateur, auteur entre autre du délirant et jouissif RE-ANIMATOR, toujours épaulé par son compère Brian Yuzna (qui réalisera en 1990 un très sympathique BRIDE OF RE-ANIMATOR) et son scénariste Dennis Paoli (qui écrira le scénario du beau BODY SNATCHERS pour Ferrara en 93, film dont nous reparlerons bientôt). L’équipe délivre la marchandise dans une frénésie cauchemardesque et grotesque arborant tout le panache de la série B des années 80, et ce d’autant plus que le métrage est produit par Charles Band (fondateur de la cultissime compagnie de production Full Moon) et bénéficie d'un score de son génie musical de frère, Richard Band (si vous n’êtes pas convaincu, écoutez donc le thème principal de HOUSE ON SORORITY ROW, ou la variation du thème de PSYCHO en ouverture de RE-ANIMATOR).

Au casting, les habituels (et géniaux) Jeffrey Combs et Barbara Crampton évitent tout dépaysement et achèvent de lier entre eux les films de Gordon comme une sorte de saga quasi familiale. Ballet bisseux, coloré, original et savoureux, FROM BEYOND, fruit d’une équipe passionnée, demeure injustement privé de DVD ou de BLU-RAY dans nos contrés et à disparu depuis bien longtemps de nos écrans de cinéma,ce qui transforme ce BON CHIC MAUVAIS GENRE en l'ultime occasion de le voir en salle et de le voir tout court.

 

Pete Pendulum.

 

 

 

Dress-code  de la soirée (1 DVD à gagner pour le meilleur déguisement !) : Créature transdimensionnelle, scientifique, inspecteur(-trice) de police, chirurgien(-ne) du cerveau, assistant(e) de professeur fou, soumis(e), dominateur(-trice), pratiquant(e) SM, fakir,  ou spectateur du Majestic.

 

 

 

Réservations fortement conseillées : possibles dés à présent à la caisse du Cinéma Le Majestic. Soirée proposée par Plan-Séquence et  le site Matière Focale.com. Tarifs: 9 euros les deux films / 1 film aux tarifs habituels.

 

Nota Bene : ces deux films n'ayant plus de visa auprès du CNC, les cartes UGC Illimitées, exceptionnellement, ne fonctionneront pas pour ces deux séances. Les utilisateurs de la carte se verront présenter le tarif modeste de 4,50 € par film. (La rareté, voire l'impossibilité de voir ces films en salle, nous a poussé à les programmer malgré cette limitation, au vu du caractère expcetionnel des deux oeuvres.)

 

 

Vous pouvez inviter vos amis à cette soirée, via la page Facebook qui lui est consacrée: cliquez ici !

 

Retrouvez Matiere Focale sur Facebook: cliquez ici !

 

Devenez fan de Plan-Séquence sur Facebook: Cliquez ici! 

 

 

Publié dans Mon Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article