BON CHIC MAUVAIS GENRE #40 : La Nature Fait Mal Les Choses ! (spécial théma "L'Homme Contre la Nature")

Publié le par PetePendulum

BCMG_40_Poster_900px.jpg

[Affiche réalisée par Lammakina Samsenesena. Cliquez pour agrandir !]

 

Votre soirée double programme préférée, accouchée dans la joie et la douleur par les projectionnistes du cinéma Le Majestic de Lille, en partenariat avec Metaluna, le magazine cinok’n’roll, et le site Matière Focale.com, vous invite, avec cette théma " l’Homme contre la nature", à reconsidérer votre idée de camping pour le week-end, et à réfléchir à une éventuelle retraite loin de la société décadente… Ne manque que Polnareff pour nous chanter L’Homme Préhistorique en jouant du tam tam tam tam tam !

 

 

 

 

 

[La bande-annonce un peu old school du film LONG WEEKEND... On notera la belle qualité du cadrage et le soin plastique général...]

 

 

19H30 : LONG WEEK ENDde Colin Eggleston. Australie – 1978 – 93 min – VF – 35 mm.

Avec : John Hargreaves, Briony Behets…

Parti camper dans un coin reculé au bord de la mer, durant un le week-end pour se ressourcer, un jeune couple dont les sentiments se sont fanés au fil du temps regrette bien vite d’en avoir eu l’idée alors que la nature semble ne pas apprécier leur présence : imperceptiblement, la plage isolé, décor idyllique, se change en véritable enfer...

Attention : LONG WEEKEND est un petit bijou cinématographique, aussi inclassable qu'atypique ! Si l’œuvre, à l’atmosphère étonnamment dérangeante, due en grande partie au score musical de Michael Carlos, magnifique, s’inscrit parmi les plus belles surprises du cinéma australien aux côtés de films comme HARLEQUIN (Robert Powell, 1980) ou de ceux de Peter Weir (LA DERNIERE VAGUE), il n’en est pas moins honteusement oublié de la mémoire des cinéphiles et des éditeurs dvd. Partant d'un postulat plutôt réaliste, le film vire, petit à petit, sans qu'on s'en rende compte vers un fantastique noire et poétique, où la nature et la vie en plein air apparaissent étouffantes comme dans le pire des huis-clos. Enfermés dehors face à une faune et une flore revanchardes, le couple de protagonistes s'enferme dans la plus cruelle solitude. La sauvagerie n'est jamais très loin.

Par petites touches et par de petits indices, toujours subtils et jamais didactiques, Eggleston montre tout l'étendue de son talent en nourrissant son film d'ambiances poussiéreuses et marquantes, et en resserrant petit à petit l'étau de cet enfer vert. Nourri des préoccupations écologiques émergentes des années 70, LONG WEEKEND, film à la beauté troublante et à la distribution impeccable, demeure une œuvre qui n'a pas pris une ride et reste aussi stupéfiante 35 après . C’est donc non sans fierté que BCMG vous propose ce film très rare, voire quasiment invisible depuis sa sortie au cinéma, qui laissera sans nul doute quelques traces indélébiles dans le cœur de ses spectateurs !

[NB: attention à ne pas confondre ce film avec son remake en 2008, avec Jim Cazeviel. Ce remake étant dépourvu de tout intérêt, contrairement à l'original !]

 

 


 

21H30 : HUMAN NATURE de Michel Gondry

France/EU – 2001 – 96 min – VOST – 35 mm

Avec : Patricia Arquette, Tim Robbins, Rhys Ifans, Miranda Otto, Rosie Perez, Robert Forster…

 

Lila, une naturaliste jeune et séduisante (mais à la pilosité exubérante !), et Nathan, un scientifique complexé et obsédé par les bonnes manières, ont perdu foi en la race humaine. Elle a trouvé le repos en allant vivre dans la forêt et en s'entourant d'animaux. Lui mène des expériences sur la sociabilisation des souris en espérant ainsi rendre les hommes meilleurs. Sur leur route, ils font la connaissance de Puff, un humain qui a grandi seul dans la forêt, et tentent de l'éduquer. Mais Lila va se battre pour préserver l'âme vierge et innocente de cet individu hors norme.

Nanti d’un casting extra pour ce premier long métrage et le début de sa collaboration avec le scénariste Charlie Kaufman (DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH), Michel Gondry s’attaque au vaste sujet de la nature humaine avec un humour très incisif. Patricia Arquette et Rhys Ifans (qui trouve ici un rôle à la hauteur de son ahurissant génie comique), les deux perles du casting, évoluent dans une forêt reconstituée en studio pour accentuer le côté "conte de fée" de la farce et offrent des performances aussi inspirées que désopilantes. Le film est plastiquement superbe : décors artificiels subjuguants, montage alerte, cadrage soigné et une perpétuelle inventivité qui en font un film original et simplement magnifique. Ici, la mise en scène se renouvelle tout le temps, maline comme un singe : c'est totalement gouleyant. La rencontre de ce "jeune" Gondry et de l'hallucinant scénario de Kaufman, véritablement taillé au cordeau, est un moment de grâce, extrêmement drôle, mais aussi totalement cruel et noir. Car, sous ses aspects "à la Capra", HUMAN NATURE distille une détresse certaine et une vision assez désespérée de l'humanité ! Mais drôle !

Si vous n'aimez pas Michel Gondry, venez quand même ! En effet, le film est aussi l'occasion de retrouver le grand réalisateur qu'il a été, à mille coudées au-dessus de ces oeuvres récentes. Car, on a oublié le fantastique vent de liberté et la soif de cinéma qui habitait alors le réalisateur... De quoi finir sur une note légère et loin d'être bête cette théma spécial nature !


[Allez, un petit trailer suplémentaire pour vous convaincre et profiter de l'incroyable abattage de Rhys Ifans et Miranda Otto, elle aussi totalement fabuleuse...]

 

Pete Pendulum.

 

 

Dress-code de la soirée (1 DVD à gagner pour le meilleur déguisement !) : Animal sauvage, touriste, campeur, routier, savant, écrivain, souris, singe, oiseau, dresseur, serveur/serveuse, étudiante étrangère, esthéthicien(-ne), Robin des Bois, enfant surdoué ou spectateur du Majestic.



Réservations fortement conseillées : possibles dés le vendredi 1er novembre à la caisse du Cinéma Le Majestic. Soirée proposée par  le site Matière Focale.com et le magazine Metaluna. Tarifs: 9 euros les deux films / 1 film aux tarifs habituels.

Nota Bene : le film LONG WEEKEND est totalement totalement invisible sur les écrans de cinéma  en France et n'a plus de distributeur. Ils n'ont donc n'a pas de visa CNC. Les cartes UGC Illimitées, exceptionnellement, ne fonctionneront pas pour ce film. Les utilisateurs de la carte se verront présenter le tarif modeste de 4,50 € (même si vous ne voyez que ce seul film).

Les cartes UGC illimitées fonctionnent par contre normalement pour HUMAN NATURE.

 

 


Vous pouvez inviter vos amis à cette soirée, via la page Facebook dédié à cet événement: cliquez ici !


Retrouvez Matiere Focale sur Facebook en cliquant ici 
http://cpc.cx/6xE

Vous ne connaissez pas encore le beau bimensuel décalé METALUNA ?
Découvrez leur superbe site internet en cliquant ici:
http:// www.metalunamag.com/ accueil/

 

 


Et devenez fan de la page Facebook de METALUNA ! Il suffit de cliquer là-dessus:
https://www.facebook.com/ metalunacinocknroll

Publié dans Mon Général

Commenter cet article