BON CHIC MAUVAIS GENRE #48 : Spécial "Films Cultes" (carte blanche à Matière Focale)

Publié le par Dr Devo et Pete Pendulum

bcmg48V2matfoc.jpg

[Affiche réalisée par Lammakian Samsenesena. Cliquer pour agrandir.]

 

 

Pour sa dernière séance, BON CHIC MAUVAIS GENRE, votre soirée double-programme forgée avec amour par les projectionnistes du Majestic, toujours en partenariat avec Metaluna, le beau magazine cinok'n'roll et Matière Focale.com, revient pour une soirée totalement sublime et folle.

Il s'agit d'une carte blanche au site Matière Focale.com qui a choisi, pour conclure cette année BCMG en beauté, un programme autour de la notion de "film culte". Et il y a du beau monde !

 

D'un côté ERASERHEAD, premier film hallucinant de David Lynch, expérience de cinéma sensoriel, sensuel et poétique, sans véritable équivalent dans l'histoire du cinéma. Un film beau et exceptionnel car rien ne ressemblait à ce film avant lui et rien n'y ressemblera par la suite.

Ensuite, et même enfin, John Waters pose ses valises à BCMG pour une séance qui sera excpetionnelle dans votre vie de cinéphile. Et ce à deux titres: tout d'abord le film n'est quasiment plus jamais été remontré en salle depuis dans les années 80, et ensuite, parce que nous projetterons le film dans son format d'origine, c'est à dire en ODORAMA !!! Oui, c'est possible ! Mieux que les sièges qui bougent du Futuroscope ! Mieux que les films en 3D ! Ne loupez pas ce merveilleux film, trash, drole et touchant qui est le seule de toute l'Histoire à avoir été tourné en ODORAMA !

 

 

 

 

 


 

 

19H45 : ERASERHEAD de David Lynch (USA-1977). V.O.s.t.f. Durée : 1h25.Copie 35mm.

Avec : Jack Nance, Charlotte Stewart, Allen Joseph, Jeanne Bates...

 

Henry Spencer vit seul dans un appartement désolé, situé dans une ville oppressante, sale et industrielle. Sa vie est routinière jusqu'au jour où Mary, son ex-petite amie l'invite à manger chez ses parents. Henry apprend alors que celle-ci a mis au monde un étrange bébé difforme dont il est le père. Un mariage arrangé est décidé. Mais, Henry se retrouve vite à élever l'enfant seul... C'est d'une étrange manière qu'il s 'échappe alors de son sombre quotidien...

Premier long métrage de David Lynch, ERASERHEAD contient les germes de son futur cinéma. Cette histoire d’un homme paumé, prisonnier d’un quotidien morne et triste et qui tente de s’en échapper par le rêve, annonce déjà les périples oniriques de SAILOR ET LULA, MULHOLLAND DRIVE, LOST HIGHWAY, et dans une autre mesure, de INLAND EMPIRE, peut-être le film le plus semblable à ERASERHEAD, le dernier aussi (pour l’instant) : la boucle est bouclée.

ERASERHEAD est un chef-d'oeuvre poétique et étrange se situant à mi-chemin entre réalité et rêve. Film plastiquement sublime, aux décors fascinants et à la photographie noir et blanc hallucinante, c'est aussi une expérience de cinéma exceptionnelle où tout -que ce soit l'histoire, les acteurs ou le travail monstrueux sur la bande-sonore- contribue à faire de la projection un moment extraordinaire, pleine d'une sensualité étrange. Film sans équivalent, ERASERHEAD ne prend toute sa majestueuse et sombre ampleur qu'en salle de cinéma. Avec cette "tête de gomme", Lynch a donné ses plus belles lettres  de noblesse au terme "Midnight Movies". Une séance unique à ne louper sous aucun prétexte...

 

 

 

 

 

21h30 : POLYESTER de John Waters (USA-1981). V.O.s.t.f. Durée : 1h24. Copie numérique restaurée. Film diffusé en Odorama.

 

Avec : Divine, Tab Hunter, Edith Massey, Mink Stole, David Samson...

 

Dans la ville de Baltimore, Francine (joué par le travesti Divine) est à la tête d'une famille plus qu'atypique ! Son fils est fétichiste des pieds et des chaussures, sa fille quasiment nymphomane vient de tomber enceinte et son mari est le directeur d'un cinéma porno. Quand elle apprend que ce dernier la trompe, Francine sombre dans l'alcoolisme. Mais parce que ses enfants ont besoin d'elle, Francine s'inscrit aux Alcooliques Anonymes... C'est le début d'un parcours plein de surprises...

 

Autre habitué des "Midnight Movies", John Waters signe avec POLYESTER un film atypique à plus d'un titre. S'il est (un peu) plus "grand public" que les précédents, John Waters n'abandonne pas sa recette : humour trash et décalé, critique sociale fine et radicale. Une comédie noire, délirante, culte et pleine du "bon mauvais goût" cher au réalisateur. A sa tête,  on retrouve Divine, l'acteur fétiche et travestie de Waters, véritable desperate housewife avant l'heure, qui trouve un de ces plus beaux rôles (elle aurait du avoir l'Oscar), au côté de l'excellent Tab Hunters. [Couple improbable que les habitués de BCMG connaissent car les deux avaient déjà joué dans le délicieux western de Paul Bartel LUST IN THE DUST que nous vous avions présenté il y a deux ans !]

Mais POLYESTER est aussi le seul film de l'Histoire du Cinéma à avoir été réalisé et à être diffusé en ODORAMA. C'est dans cette version que nous projetons le film : une séance qui promet d'être totalement exceptionnelle... Vous voulez un film dramatiquement fort, tragique, drôle, délirant, trash, cultivé, racé, avce des travestis et en ODORAMA ? POLYESTER est fait pour vous. [A noter que le film sera projeté en copie numérique restaurée ! Je vous ai dit que c'était projeté en ODORAMA ?]

 

Pete Pendulum et Dr Devo.

 

 

Dress-code de la soirée (1 DVD à gagner pour le meilleur déguisement !) : Imprimeur, employé de bureau, radiateur, usine (si si!), chanteuse, poulet, femme au foyer desespérée, David Puajdas, nymphomane, érotomane, vendeur de chaussure, style David Lynch, travesti(e), beau ténébreux, go go danceur (danceuse), style John Waters ou spectateur du Majestic.



Réservations fortement conseillées : possibles dés à présent à la caisse du Cinéma Le Majestic. Soirée proposée par  le site Matière Focale.com et le magazine Metaluna. Tarifs: 9 euros les deux films / 1 film aux tarifs habituels. Cartes illimitées ugc acceptées. Un supplément de 50 centimes d'euros vous sera demandé pour la séance en ODOROMA du film POLYESTER !

 


 

 


Vous pouvez inviter vos amis à cette soirée, via la page Facebook dédié à cet événement: cliquez ici !


Retrouvez Matiere Focale sur Facebook en cliquant ici 
http://cpc.cx/6xE

Vous ne connaissez pas encore le beau bimensuel décalé METALUNA ?
Découvrez leur superbe site internet en cliquant ici:
http:// www.metalunamag.com/ accueil/

 

 

 

 

 

Publié dans Mon Général

Commenter cet article