BON CHIC MAUVAIS GENRE #29 : Massacre et Suite Improbable...

Publié le par Pete Pendulum

BCMG 29 Poster 2-01 version ob

[Affiche réalisée par Lammakian Samsenesena. Cliquez pour aggrandir...]

 

 

 

BON CHIC MAUVAIS GENRE, votre soirée double-programme - savoureusement programmée par les projectionnistes du Majestic, en collaboration avec l'association Plan-Séquence et Matière Focale.com  - vous invite à découvrir ces excroissances parfois surprenantes que sont les suites qu’engendrent presqu’immanquablement les grands succès de l’horreur. Gore maison et masques de cuir sont à l’honneur de cette première soirée de l’année avec deux massacres orchestrés par Tobe Hooper !

 

 

 

the-texas-chain-saw-massacre-6073

[Photo: pour bien commencer la 4éme saison de Bon Chic Mauvais Genre, comme une soirée de retrouvailles entre amis entre verres de vin et saucisson de pays, rien ne vaut un chouette massacre à l'ancienne...]

19H30 : MASSACRE A LA TRONCONNEUSE  (THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE). Film de Tobe Hooper (EU – 1974). V.F. Interdit aux moins de 16 ans. Durée : 1h24. Avec Marilyn Burns, Paul Partain, Edwin Neal, Jim Siedow et Gunnar Hansen.

Dans une chaleur étouffante, Sally et Franklin Hardesty sillonnent le Texas en minibus accompagnés de trois amis. A l’aspect malsain des lieux qu’ils traversent s’ajoute le comportement d’un auto-stoppeur glauque au possible qui ne tarde pas à se faire menaçant. S’ils parviennent à se débarrasser de l’inquiétant personnage, ils ne sont pas au bout de leurs peines. Parvenus à la maison d’enfance de Sally et Franklin, ils décident d’aller frapper à la porte d’une ferme isolée… Mauvaise idée.

1974, l’année où le nom de Tobe Hooper fut connu du monde entier, avec l’apparition dans le paysage cinématographique d’un objet devenu mythique. Loin d’être un monument à la gloire du gore, MASSACRE A LA TRONCONNEUSE affiche un parti pris très sobre qui se révèle être aujourd’hui son aspect le plus surprenant. Misant tout sur l’ambiance, Hooper touche au sublime en poussant la glauquitude à son paroxysme et en développant une ambiance sonore et visuelle inventive et proprement "industrielle" (au sens musical du terme) . A l’heure où la monstration à outrance de toutes les formes de barbarie dans les médias en minimise l’atrocité, il fait bon leur redonner leur sens premier, en écoutant la leçon de Mr Hooper. Il y a peut-être bien une étincelle de génie dans cette tentative pamphlétaire au budget anémique, sur laquelle plane l’ombre du serial-killer Ed Gein, ne serait-ce qu’au regard de Leatherface, qui vole la vedette aux personnages principaux (et pour nous distraire de Marilyn Burns, il en faut !). Bien avant que Freddy et Jason ne tracent leur route sur le grand écran, arpentant des franchises interminables, le coquet boucher issu de l’imagination de Tobe Hooper semblait déjà annoncer un retour. Définitivement, en 1974, un monstre est né, ou osons les mots : a star is born !

Et pour ceux qui veulent en savoir plus, voici l'article que le Marquis avait publié sur Matière Focale il y a quelques années. Et pour ceux qui ne peuvent pas s'empêcher, voici le film-annonce (mais si vous l'avez jamais vi ne regardez pas plus de 20 secondes !)

 

 

 

 

 massacre-2-devo.jpg

[Photo: une des affiches de film les plus drôles de l'histoire. Elle parodie celle du beau BREAKFAST CLUB de John Hugues, teen-movie ayant cartonné à l'époque. On voit bien qu'on a changé d'ambiance...]

 

21H30 : MASSACRE A LA TRONCONNEUSE 2 (THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE PART 2). Film de Tobe Hooper (EU – 1986). Durée : 1h41. V.F.  Interdit aux moins de 12 ans.

Avec Dennis Hopper, Caroline Williams, Jim Siedow, Bill Moseley et Bill Johnson.

Deux yuppies décérébrés traversent le Texas pour un week-end de folie à Dallas. Alors qu’ils harcèlent Stretch, animatrice sur la radio locale, par téléphone, leur route croise celle de Leatherface. Stretch, médusée ne peut qu’écouter le carnage qui s’en suit…

Merveilleux cas que celui de la Cannon, firme que ses créateurs, Menahem Golan et Yoram Globus rêvaient de voir devenir une nouvelle major. S’il n’en fut rien, il ne faudrait pas oublier que c’est à l’initiative de Meme et Yoyo que Tobe Hooper a réalisé ses plus couteuses séries B (dont LIFEFORCE et L'INVASION VIENT DE MARS). Car c’est bien d’une série B qu’il s’agit ici : pour satisfaire ses producteurs, Hooper choisit de mettre l’accent sur l’humour noir à côté duquel, affirme-t-il, le public de 1974 est passé. Exit l’atmosphère lourde et le style ultra-réaliste, le retour de Leatherface s’opère dans la joie et la bonne humeur ! Plus besoin de nous servir une entrée en matière élaborée, une réjouissante boucherie en guise d’ouverture est une porte bien suffisante pour entrer dans l’univers de la famille texane la plus glauque de l’histoire du cinéma. De bourreau monolithique, la figure de Leatherface se voit changée en puceau pitoyable, dont la possible impuissance sexuelle est vaguement évoquée, alors qu’il pointe sur l’entrejambe de sa conquête féminine une tronçonneuse qui rechigne à redémarrer. Souvent reniée pour cette trop grande différence de ton qui fait table rase de l’ambiance et du discours du premier opus, cette suite décomplexée devient le produit américain jouissif par excellence, matiné çà et là de la verve satyrique de son auteur dont l’humour est bien l’attrait le plus séducteur. Ajoutez à cela la partition d’un Dennis Hopper halluciné et épatant, un scénario franc du collier, une bonne dose de chili con carne et vous obtenez un film inclassable des plus funs, déroutant et excessif, dont le final se joue tronçonneuse contre tronçonneuse !

 

Pete Pendulum. 

 

[Un film-annonce made in Cannon plutôt rigolo mais d'une inconscience commerciale rare: il n'y a aucune image de la star du film Dennis Hopper !]

 

 

 

Dress-code  de la soirée (facultatif : 5 DVDs à gagner pour le meilleur déguisement !) : Paysans malsains, yuppies stupides, vacanciers inconscients du danger, shériff, animateurs radio, psychopathes violents, bouchers, charcutiers, cuisiniers , tueurs masqués ou spectateur du Majestic.

 

 

 

Réservations fortement conseillées : possibles dès le vendredi 28 septembre à la caisse du Cinéma Le Majestic. Soirée proposée par Plan-Séquence et  le site Matière Focale.com.

 

Vous pouvez inviter vos amis à cette soirée, via la page Facebook qui lui est consacrée: cliquez ici !

Retrouvez Matiere Focale sur Facebook: cliquez ici !

 

Devenez fan de Plan-Séquence sur Facebook: Cliquez ici! 

 

 

Publié dans Mon Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article