FireTalk (épisode pilote, saison 1): Une Affaire de Transmutation...

Publié le par Norman Bates et Dr Devo

 

 

 

 

homard devo

[Photo: "Hommage à Jean-Michel Jarre" par Dr Devo, sur une idée de John Mek-Ouyes.]

 

 

Avant-Propos

Après une lourde journée de travaildans le bâtiment de Matière Focale, on se repose et on fume un cigare en regardant la cheminée qui crépite ou est vide selon le cas... C'est le moment pour les collégues acharnés de se rapprocher un peu et de mettre en perspective plus calmement que dans la courant de la semaine, et ce, sans pression du bouclage... Mais chut, soudainton frappe. Je les entend arriver...

 

 

Norman Bates: Hey !

 

Dr Devo: Salut.

N.Bates: Tu va publier ton Pire Express aujourd'hui ?

Dr. Devo: Il n'est pas fini du tout. Donc non, ce ne sera pas pour aujourd'hui, et sans doute pas demain !

N.Bates: Bon. Ok. Moi, au moins, j'ai un petit truc.

Dr. Devo: Haaaaa! Kool, Daddy! Ca parle de quoi?

N.Bates: AMERICAN PSYCHO 2.

Dr. Devo: Ouch! Jamais vu...

N.Bates: Bah, c'est de la merde !

Dr. Devo: Rires ! J'aimais vraiment bien le premier.

N.Bates:Oui, le premier était bien. Là, c'est un téléfilm minable. C'est un espèce de teen-movie.

Dr. Devo: Ha oui, AMERICAN PYSCHO pour la télé! J'imagine d'ici le carnage! Un teen movie? Y a la maman de Stifler au moins ?

N.Bates: Non, mais il y a William Shatner en chasseur de serial-killer !

Dr. Devo: Alors, ça va!! Rires. Il est marrant au moins?

N.Bates: En fait ,c'est une fille d'une des victimes de Bateman (le "héros" du premier AMERICAN PSYCHO) qui fait des études à la fac et qui tue ses petits camarades. C'est affligeant.

Dr. Devo (avec la voix de Homer Simpson): Oooh pinaize! Une zessguon qui se venge ! Même plus de gratuité ! Finie la vocation !J'imagine déjà la morale finale...

N.Bates: Oui oui, en plus, la fille, c'est Mila Kunis !

Dr. Devo: Mmmm... C'est qui ca? J'ai bien connu une Lingus Kunis...

N.Bates: Rires.

Dr. Devo: Oui, je sais. C'est la meilleure blague que je ferais ce soir.

N.Bates: C'est une sorte de Megan Fox croisée avec Angelina Jolie.

Dr. Devo: Oui, c'est une playmate, quoi!

N.Bates: c'est la fille qui joue dans le LIVRE D'ELI.

Dr. Devo: Pas vu! Mais en fait, on sent qu'elle a la rage contre la société qui la forcée à commettre tous ces meurtres plus pervers les uns que les autres. On sent qu'elle est drôlement tourmentée.

N.Bates: Non, même pas ! Elle tue juste des gens parce qu'elle a vue sa baby-sitter se faire tuer et elle a aimé ça. Mais elle refoule le tout, en faisant des études de FBI-girl.

Dr. Devo: Oh! Elle est à mi-chemin entre l'Enfer et la Rédemption, tu veux dire?

N.Bates: Il y a de ça ! Elle arrive quand même à tuer son petit copain avec un préservatif usagé ! La grande classe.

Dr. Devo: Ha oui, quand même. Ca, c'est le coup du preservatrou!! Trééééés dangereux!! Rires.

N.Bates: …

Dr. Devo: C'est un trucs des Nuls!

N.Bates: Je n'avais pas fait le rapprochement ! Mais, maintenant que tu le dis...

Dr. Devo: Mais revenons à notre psychoteuse américaine. Elle lui inocule une cochonnerie en faisant des trous dans le préservatif?

N.Bates: Non, elle l'étrangle avec !

Dr. Devo: C'est plus sage, mais moins pervers. [Cette conversation devrait figurer dans ton article.]

N.Bates: Rires. On pourrait faire un recueil d'entretiens. Comme le Dalai-Lama !

Dr. Devo: Mais oui! Tu Ferais le Dalaï-Lama. Je ferais Jean-Claude Carrière. :-)

N.Bates: Ouiiiiiii !

Dr. Devo: Avec mon stylo magique, je ferais entrer ton fils à la FEMIS! [Silence.] Bon, ben moi, je dis "banco !". Ce concept, ça peut faire une nouvelle rubrique focalienne !

N.Bates: Jusqu'où iront-ils? Rires.

JC. Carrière: En plus, on n'a parlé que de cinéma jusque là... Mais tu ne m'as pas dit si la psychoteuse 2 avait une copine gentille (une gauchiste, une intello, une goth ou les 3 à la fois) qui découvre l'horrible violence de la vérité derrière le paravent des apparences?

D. Lama: Non. Pas vraiment. Mais, elle a un psy.

JC. Carrière:: C'est pas mal aussi. Lacanien ou Jungiste?

D. Lama: Il ne respecte pas du tout la déontologie du métier.

JC. Carrière:: Le petit salopard! Il a très envie de se faire croquer le monsieur par elle?

D. Lama: Bah... C'est assez ambigu. C'est plus un courant de pensée... [Silence] Un courant de pensée à rapprocher de Francois Bayrou. 

JC. Carrière:: Rires. Ils donnent des baffes aux enfants?

 

D. Lama: Non. Il n'est juste pas vraiment contre, pas vraiment pour, bien au contraire.

JC. Carrière:: Oui, je vois. [Soupir] Et c'est réalisé par qui, la chose?

D. Lama: Par Morgan Freeman !

JC. Carrière: Nooooooooooooon?

D. Lama: Si ! http://www.imdb.com/title/tt0283877/

JC. Carrière: Rires!! Bah, ça alors... Là on tient un scoop, Coco! Ou alors une bonne blague pour les soirées en ville!

D. Lama: Ouais! A donf! Il n'empêche, je suis allé voir les commentaires sur Allociné. Tout le monde croit que c'est vraiment lui !

JC. Carrière: Ha bah ça, oui, j'imagine bien. En tout cas, quel professionnalisme de ta part, dis donc!

D. Lama: "Un bon acteur, mais il ferait mieux de ne pas faire de film." Rires !

JC. Carrière: Rires! Les enfants sont délicieux! Ils sont parfois si cocasses! Ceci dit, je connais un focalien qui lit, pendant des heures durant, les commentaires des films récents sur Allociné! Et il trouve ça transcendantal. Ca le fait rêver comme un débat de Gérard.

D. Lama: Vraiment ? Moi aussi, c'est mon cas. Je m'en cachais un peu à vrai dire. C'est ma principale source d'inspiration.

JC. Carrière: Rires. Allonge-toi sur le divan, je sors mon costume de François Bayrou.

D. Lama: Rires. Il y a vraiment des commentaires merveilleux.

JC. Carrière: Je n'en doute pas une seule seconde. Ca aussi, ça pourrait être le sujet d'un artik'.

D. Lama: Je sais que tu es gourmand, alors je t'en met un au hasard ! « Ce film est nul. Que des femmes à poil et du sexe à gogo. Je trouve que c'est n'importe quoi. Ce film ne m'a pas amusée, on rit à peine. Heuresement que j'étais avec mes amies ! »

JC. Carrière: C'est à propos de Russ Meyer? [Silence.] ENTER THE VOID?

D. Lama: Non ! Il s'agir de FATAL de Mickael Youn.

JC. Carrière: OUCH!!! Ptdr, comme disent les jeunes. Lol lol mdr smiley smiley ;-)

D. Lama: Rires.

JC. Carrière: Tu as déjà vu LES MOIGNONS DU FIEL?

N.Bates: (…) Non. Je n'ai pas eu cet honneur.

JC. Carrière: C'est de Terence Phallique. Il le passe en numérique par ici. Je suis allé le voir. C'est pas mal du tout. Mais bon passons, si tu ne las pas vu...

D. Lama: Mais FATAL, il parait que c'est pas si mal...

JC. Carrière: Ooooooh, soupira-t-il, tu sais... Là je dis, que ce n'est sûrement qu'un malheur parmi des millions de malheurs possibles. Mais, vas-y d'abord. Si tu dis que ça vaut le coup, alors j'irais.

D. Lama: Je n'irais pas jusque là !

JC. Carrière: Rires. D'après Allociné, cest moins bien que LES PIGNONS DU MIEL de Terence Gaelique, mais c'est mieux que LES MI-DOUES PASSENT L'AUBRAC.

D. Lama: Dans ce cas... Et LES MIGNONS DU CIEL, tu l'a vu ?

JC. Carrière: Bah oui, je te lai dit! LES FIGNONS DE LA BIELLE ! Je sais pas, mon cher Dalaï, si nous avons fait avancer la cause bouddhiste ce soir, mais on a bien ri, en tout cas...

D. Lama: Que Serge Lama nous pardonne !

JC. Carrière: Et feu DALaIDA aussi! Dal(a)ida ! Jeu de mot !

D. Lama: Oui oui ! je dirai même plus, c'est du dalaidadaïsme !

JC. Carrière: Oh là, oui! Je sentais que tu cherchais. Rires. Coup de maître en fin de partie ! C'est l'estoquade. On pourrait appeler ces petits chats "Conversation au Coin du Feu", avec JC CARRIERE et Le D. ALAILAMA. Dominique Alailama et Jean-Cécile Carriere !

D. Lama: Rires.

JC. Carrière: J'aime les prénoms composés qui mélangent les genres (ça vient des débats de Gégé, ça aussi). "Pour ça on accueille Jeanne-Marcel !"

D. Lama: Oui. Ou Omar Sharif ! Enfin, bref...

JC. Carrière: Ha oui! Ce cher homard... Bon, cher Lama, il va falloir que je Spartes. il est déjà Tartares...

D. Lama: Mais, c'est le Carole bouquet final !

JC. Carrière: Merci d'avoir remarqué!!

D. Lama: Bonne soirée quand même !

JC. Carrière: Moi, je crois que tout cela fera un excellent artik...

D. Lama: On risque d'avoir un problème avec le Tibet !

JC. Carrière: Bah... Après ce qu'on a fait à la Pologne, on peut!

D. Lama: Sauf si le Tibet rit !

JC. Carrière: Ooooh!! Je me desopile à fond les manettes. Bon, allez, il faut que je file. Mayo Amora !

D. Lama: Bonne soirée !

 

 

L'after-reading 

Un épisode plein de révélations qui vous enjoint à en faire de même la semaine prochaine. Et voici les résultats de notre grand jeu. Il fallait trouver ceci:

homard-telephone.jpg

Un grand bravo à Madame Gonzalez à Aurillac qui a reconnu "le genre documentaire". Une bonne réponse qui lui vaut un cadeau.

 

 

 

 

Découvrez d'autres articles sur d'autres films en consultant l'Index des Films Abordés.

Retrouvez Matière Focale sur 
Facebook .  

 

Publié dans Corpus Analogia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Max 23/07/2010 14:15



Ahahah ! Superbe Carole bouquet final ! 


J'attends avec  impatience le 2eme épisode. Cela dit, on voudrait un peu plus de pin-up et des scènes d'action avec plus d'effets spéciaux. Mais c'est prometteur.