Les 11 meilleurs appareils photo hybrides disponible en 2019

Les appareils photo hybrides sont des pionniers du monde des appareils photo. Contrairement aux reflex numériques, qui sont équipés de viseurs optiques et de miroirs internes, ils sont à l’avant-garde d’une forme entièrement électronique, d’une composition qui évolue rapidement et qui apporte de nombreuses nouvelles fonctionnalités intéressantes.

La révolution des appareils photo hybrides bat son plein. Ces appareils photo numériques impressionnants regroupent de grands capteurs d’images dans des boîtiers compacts, offrant une qualité d’image et de vidéo parmi les meilleures du marché avec en moins l’encombrement d’un reflex numérique.

Comme les choix d’objectifs ne cessent de s’élargir, il est maintenant plus judicieux que jamais d’opter pour la technologie sans miroir. Ci-dessous, nous vous présentons les meilleurs appareil photo hybride de 2019, des modèles plein cadre pour les professionnels en passant par les alternatives les plus économiques pour les débutants et les amateurs. Presque toutes les grandes marques y sont représentées, y compris Sony, Fujifilm, Canon, Panasonic, Olympus et Nikon.

L’absence de miroir signifie qu’au lieu de viseurs optiques pour cadrer votre sujet, les appareils sans miroir s’appuient sur des viseurs électroniques. Sachez aussi que la plupart des appareils photo hybride bon marché n’ont pas de viseur, et que vous devrez composer la photo avec l’écran arrière, tout comme vous le faites avec la plupart des appareils photo compacts ou des smartphones.

Si vous êtes sérieux au sujet de la photographie, tôt ou tard vous voudrez passer à un appareil photo hybride à objectif interchangeable. Vous découvrirez dans ce comparatifs que les appareils photo hybrides sans miroir les modèles vont du simples pour les débutants aux monstres plein cadre sophistiqués qui rivalisent avec les meilleurs reflex numériques existant.

 

Test des meilleurs appareil photos hybrides en 2019

Si avant 2017, Sony avait un monopole quasi absolue sur les meilleurs appareils photo hybrides, les choses sont devenues vraiment intéressantes dans la dernière moitié de 2018, avec de grandes annonces de Canon avec l’EOS R, et de Nikon avec le Z6 et le Z7. Canon a poursuivi sur cette lancée cette année avec l’EOS RP, tandis que Panasonic a également ajouté deux excellents modèles plein cadre à son portefolio: le S1 et le S1R. Mais il y a encore beaucoup d’excellents choix de boitier plein cadre chez Fujifilm et Olympus.

Actuellement, les leaders de l’hybride plein cadre sont le Sony A7 III (mon préféré) et le Nikon Z6. Le système d’objectif et l’ensemble des caractéristiques de Sony est a mon gout plus mûrs que les nouveaux modèles de Nikon, mais le Nikon Z6 est très prometteur et, à bien des égards, surpasse l’A7 III dans des domaines comme la maniabilité. Si vous avez déjà une collection d’objectifs Canon EF, alors le Canon EOS R, plus cher, vaut aussi la peine d’être étudié.

Il y a de plus beaucoup d’innovation sur le marché des appareils photo hybride avec de nouveaux modèles comme le petit mais puissant Fujifilm X-T30, le Sony A6400 pour les amateurs de vlogging et l’Olympus OM-D E-M1X pour les amateurs de photographie sportive et les professionnels qui cherchent à économiser un peu de poids !

Nous soumettons chaque appareil photo hybride que nous testons à une série de tests rigoureux pour analyser les performances de chaque modèle.

Nous testons la couleur, les différents processeurs d’images de capteurs car deux boitier différent peuvent interpréter la couleur de différente façon, cela peut aussi varier selon les sensibilités ISO. Même si les appareils photo peuvent partager le même nombre de pixels, certains sont plus performantes que d’autres malgré un nombre de pixel inférieur. Nous examinons ensuite le bruit de l’image en fonction des ISO et comparons la netteté des images obtenus.

Enfin, nous sortons et photographions avec chaque appareil photo dans des conditions réelles, comme vous le ferez, pour voir comment il fonctionne au quotidien.

Nous commencerons notre liste par les appareils qui, à notre avis, sont le meilleur choix pour les photographes passionnés en ce moment. Mais nous proposons également des appareils photo hybride pour ceux qui recherchent simplement le meilleur rapport qualité/prix, ou un appareil photo d’entrée de gamme pour les débutants. Nous listerons également des boitier spécialisé pour les photographes qui sont beaucoup plus sérieux dans leur photographie et qui sont prêts à passer à certains des modèles les plus récents et les plus puissants. Les appareils photo hybride ne sont certainement pas seulement pour les amateurs.

Je vous souhaite une très bonne lecture 🙂

 

1. Sony A7 III

Le Sony A7 III est une bête aux multiples facettes. Vous pouvez sortir et photographier des paysages un jour et filmer du sport le lendemain dans un magnifique clip vidéo. Cet appareil-photo a tout ce qu’on pourrait esperer: une haute résolution de 42.4-megapixel, une vitesses de prise de vue en mode raphale rapides, une vidéo en 4k avec excellente qualité. C’est amusant de comparer l’A7 S de première génération avec l’A7R III. Le tout dernier appareil photo est beaucoup plus raffiné, mais sa taille n’a pas beaucoup augmenté.

Les appareil photo A7 ont toujours été les appareils photo plein format les plus légers et les plus compacts du marché. Mais Sony a rendu l’A7R III un peu plus gros pour qu’il puisse accueillir certaines des fonctions dont on avait le plus besoin. Il dispose désormais d’une batterie plus grande comme celle de l’A9 avec une autonomie deux fois plus importante. Il y a deux fentes pour cartes SD, dont une pour deux cartes UHF haute vitesse, et un port USB de type C, vous obtenez un joystick et un écran tactile pour la mise au point. Enfin, il y a un viseur électronique plus grand et plus lumineux.

Il y a des commandes manuelles et des ports pour tout autour de son boitier. Vous disposez d’une molette avant et arrière pour la vitesse et l’ouverture et d’une molette de correction d’exposition, de boutons programmables et de trois modes de prise de vue préprogrammés. Au-dessus du cadran du pavé numérique se trouve le nouveau joystick et à gauche l’écran tactile articulé, qui peut être incliné vers le haut ou vers le bas mais pas vers l’avant ou sur le côté. Les vidéastes disposent d’un casque d’écoute et de ports HDMI.

Comme mentionné précédemment, il y a maintenant deux emplacements carte SD, mais un seul est UHS 2 pour une raison quelconque. C’est fou de prendre 10 images de 42,4 mégapixels par seconde en une courte rafale. Je ne dirais pas que l’A7R III est un appareil photo de sport, mais vous pourriez certainement l’utiliser pour les scenes d’action en mouvement rapide. Le grand capteur le rend idéal pour les paysages et la faune et vous ne dérangerez pas les athlètes, les ours ou les marriés au cour d’une cérémonie en utilisant le mode d’obturation électronique silencieux.

L’autofocus est plus rapide et plus précis que jamais, grâce à une forte augmentation du nombre de points de détection de contraste de 25 à 425. La qualité des images fixes en mode brut s’est améliorée grâce à l’augmentation de la plage dynamique et de la résolution en 14 bits des couleur. C’est particulièrement utile pour les prises de vue à haute sensibilité ISO.

Concernant le domaine de la vidéo, l’A7R III est le meilleur appareil photo hybride plein cadre que vous pouvez acheter. Il n’a cependant pas la même largeur de colorimétrie en 10 bits du Panasonic GH5 mais il assure une lecture complète du capteur. Et en utilisant l’entièreté du capteur, il produit un rendu que le GH5 ne peut pas égaler.

L’A7R III est doté de commandes audio manuelles, ainsi que d’entrées de casque, d’HDMI et de microphone, ce qui en fait un appareil professionnel pour la vidéo que la plupart des caméras grand public. La stabilisation à cinq axes intégrée et le poids supplémentaire aident beaucoup à maintenir la stabilité lors de prises de vue à main levée. L’appareil photo de Sony n’est pas exempt de défauts cependant. Le système de menu est meilleur qu’avant, mais il est encore trop gros et certains paramètres ont été regroupés dans des catégories qui ne correspondent pas logiquement à mon sens. L’application pour relier votre smartphone à l’A7R III est encore très fastidieuse, mais elle fait le travail. Ce sont des problèmes mineurs bien que l’A7 R III de Sony n’ait qu’un seul concurrent en terme reflex numérique: le Nikon D850. Et si vous avez le budget, c’est une décision difficile à prendre. Le D850 est un peu plus rapide pour les photos mais plus faible en vidéo. Ainsi, les vidéastes qui prennent parfois des photos voudront probablement l’A7 R III. Personnellement, je recommande à 100% ce Sony A7R III, vous ne serez pas déçut.

 

2. Panasonic G9

Nous allons nous concentrer maintenant sur l’un appareils photo les plus sous-estimés de 2019: le Panasonic G9.

Le Panasonic G9 a été lancé en janvier 2018, dans la même période que le GH5S. Je pense que c’est l’une des principales raisons pour lesquelles ce boitier n’a pas reçu autant d’attention qu’il le méritait. Mais cet appareil photo est pour moi l’un des meilleurs et il dispose d’un bon ensemble de fonctionnalités. Quelques particularités rendent cet appareil photo très attrayant pour certaines personnes. Alors voyons ça tout de suite !!!

Commençons par l’ergonomie, le G9 a une poignée assez large et très agréable à utiliser. Je peut me promener avec cet appareil photo toute une journée et je n’ai pas eu l’impression une seule fois que j’allais le laisser tomber. Il dispose également d’un écran entièrement articulé ce qui sera très apprécié par les vloggers. Maintenant, disons le: il possède un viseur assez massif, que je trouve plutôt joli et pratique rendant l’image très facile à visionner mais peut être certaines personnes ne l’apprécieront pas pour cette raison. Ce viseur massif est l’une des caractéristiques importante de cet appareil photo, et il sera apprécié par de nombreux photographe.

Sur le côté droit du viseur, il y a un bouton qui contrôle la taille de l’image dans le viseur, permettant le passage de la pleine largeur à la réduction de la taille de l’image. C’est très utile si vous photographiez avec des lunettes, car n’importe qui avec des lunettes vous dira qu’il est impossible de voir les bords du cadre dans un viseur normal.

Maintenant, la qualité d’image du Panasonic G9 est excellente par rapport aux autres appareils en format Micro, les couleurs sont fantastiques, la plage dynamique est bonne et en condition de faible lumière, il est comparable aux autres appareils hybrides Micro de la marque.

Le G9 dispose de 20 mégapixels mais offre également un mode 80 mégapixels. Pour ce faire, il déplace son capteur à l’aide de la fonction de stabilisation d’image dans son boitier. La stabilisation à l’intérieur du corps de cet appareil est unique en son genre. Je pense qu’il mérite qu’on le remarque. Prenons donc le temps d’en parler.

Le G9 utilise le système double IS2 de Panasonic et offre ainsi une qualité incroyable de stabilisation d’image. Il utilise à la fois son corps et l’objectif en tandem pour offrir encore plus de stabilisation qu’aucun des deux systèmes ne pourrait offrir seul. Avec un reflex numérique standard, vous ne pouvez pas photographier à une vitesse d’obturation supérieur à un 60 centième de seconde et cette stabilisation de l’appareil photo, il vous permettra d’aller taquiner les 10 centième de seconde avec une prise de vue régulière. Maintenant, si vous prenez des photo à l’extérieur la nuit, vous pouvez pousser l’exposition ISO sans soucis.

Aussi cet appareil photo est performant en vidéo. Cet appareil offre non seulement la vidéo en 4k à 60 p mais il offre également 180 images par seconde et la prise de vue en Full HD est plus élevé que beaucoup d’appareils qui sont destinés à la vidéo. Il lui manque tout de même quelques fonctionnalités vidéo qui seraient agréables: il manque un bon autofocus en continu, une couleur 10 bits et un v-log. Mais pour un photographe qui cherche juste à avoir quelques options vidéo c’est un bon choix à considérer.

Si vous connaissez maintenant la plupart des spécifications et caractéristiques propres à cet appareil photo, il y en a quelques-unes sur lesquelles j’aimerais me pencher à nouveau, car je les trouves vraiment intéressante. Nous avons la prise de vue en rafale à 24 par seconde, parfait pour le sport, nous avons les deux fentes pour cartes, ce qui est génial quand il s’agit de redondance, je n’ai pas à m’inquiéter de perdre des données quand je suis sur le terrain, et nous avons la grande sélection d’optique compatible chez Panasonic. Cela signifie que nous avons une sélection bien équilibrée et abordable d’objectifs disponible. La personnalisation de cet appareil avec 10 boutons personnalisés est très apprécié et vous pourrez vraiment faire de cet appareil vôtre outil personnalisé, ce qui accélère toutes les manipulations de l’appareil. Panasonic a mis un mode V, qui permet la prise de cliché avec une très faible lumière. Personnellement, je ne porte pas de lunettes, mais j’ai tellement d’amis qui utilisent cet appareil photo qui disent que c’est de loin la meilleure caractéristique de cet appareil.

 

3. Nikon Z7

Comme je l’ai souvent dit au cours des derniers mois, Sony est en position dominante sur le marché des meilleurs appareils photo hybrides plein cadre et a fait des ravages chez ses concurrents, notamment Canon et Nikon. En guise de réponse, Nikon vient de lancer le Nikon Z7. Son tout premier appareil photo plein cadre hybride, qui est peut-être son produit le plus important de cette dernière décennie. De plus, il sort en même temps que le Canons EOS R, qui est également un modèle important pour Canon. Nous sommes tous un peu fatigués par tous ces lancements de nouveaux appareils photo, surtout moi. Mais en tout cas, cela nous donne pas l’occasion de comparer les deux modèles, et je peux dire que Nikon Z7 a répondu à la plupart de mes attentes, surtout dans le domaine de la vidéo. Cependant, il a quelques défauts qui l’empêchent d’être une complète réussite. C’est cependant un début prometteur pour Nikon.

Visuellement je préfère de peu le boîtier Canon EOS R, mais ce sont tous deux des appareils excellent et résistants aux intempéries et cette appréciation dénote plus de mes préférences personnelles. Pour moi, le Nikon Z7 est plus ergonomique avec une nouvelle barre et un écran tactile au lieu d’un joystick. Nikon a gardé les choses plus classiques: si vous avez l’habitude d’utiliser Nikon ou un reflex numérique Canon, vous serez comme à la maison puisqu’il possède un joystick, un bouton d’alimentation et d’autres commandes similaires. Il n’y a pas de boutons sur le côté gauche du boitier mais Nikon a ajouté deux boutons de fonction à l’avant de l’appareil. Comme la bague de mise au point est électronique, vous pouvez la configurer pour ISO ou d’autres fonctions lorsque vous mettez l’appareil en mode de mise au point manuelle

La nouvelle monture Z, plus large permet à Nikon de construire des objectifs plus petits et plus précis. Et la marque en a profité pleinement avec ses trois premiers objectifs mais qui sont plutôt coûteux. J’ai essayé le 24-70 mm en f4 livré en kit et un 35 millimètres f 1.8 premium et ils étaient plus que corrects. Canon, en revanche, avait de plus d’objectifs disponible pendant son lancement. Les meilleures optiques Nikon sont encore à venir (et vous pouvez les consulter avec notre article dédié en cliquant ici). Nikon va bientôt sortir le Nikkor 58 millimètres avec un f 0.9 incroyablement rapide ce qui promet de faire des merveilles avec ce petit bijou.

Pour pallier à ce manque, Nikon a sorti un adaptateur pour ses optiques à monture F, vous pourrez donc utiliser chacun d’entre eux. Je l’ai essayé sur plusieurs nouveaux modèles et ils sont non seulement aussi pointus que sur mon reflex numérique, et ils font la mise au point aussi rapidement que les objectifs natifs Z7. Donc, si vous avez déjà un tas d’objectifs Nikon qui traînent, vous serez en bonne forme dès le départ.

Le viseur électronique à LED avec un zoom de 80 % et un taux de rafraîchissement de 60 images par seconde est magnifique. L’écran tactile vous permet de contrôler non seulement la prise de vue, mais aussi l’ensemble du fonctionnement de l’appareil. Cependant, il ne tourne pas completement comme l’écran de l’EOS R ou du GH5 de Panasonic, ce qui n’est pas idéal pour le vlogging.

Le Z7 possède une stabilisation d’image au sein de son boitier. La réduction des vibrations est excellente, et vous donnera la stabilisation sur n’importe quel objectif, même les anciens modèles avec mise au point manuelle. Il fonctionne très bien en vous permettant de prendre des photos à des vitesses aussi faibles qu’un cinquième de seconde et de filmer sans donner des à-coups en vidéo. Malheureusement, il n’a qu’un seul emplacement pour carte mais il se rattrape car c’est un modèle XQD permettant des vitesses de transfert de donnés ultra rapides.

Les nouvelles batteries ENEL, conçues pour être rechargées via USB, ont une puissance nominale de seulement 400 coups. J’ai trouvé ça un peut faux, je suis sorti un après-midi et pris environ 300 photos et il me restait encore les trois quarts de la batterie.

Le Z7 a une couverture d’autofocus très large avec 493 points qui couvrent 90% de l’image. Dans de telles conditions, presque toutes mes images étaient mis au point. Le même genre de chose se produit avec le suivi du visage. Il fonctionne bien si le sujet n’est pas en mouvement rapide. Avec un capteur de 45,7 mégapixels qui n’a pas de filtre anti-aliasing, il produit des images d’une netteté redoutable qui sont à égalité avec un GH50. Dans des conditions de faible luminosité, le Z7 est aussi bon que n’importe quel boitier de haute résolution, sauf l’A7R III de Sony. En raison de la détection des pixels sur le capteur, vous pouvez parfois voir des bandes dans des conditions de faible lumière, en particulier lorsque vous augmentez l’exposition d’une zone sombre. Cependant, c’est aussi le problème d’autres appareils photo hybride, y compris l’A7R III.

La vidéo est excellente sur le Z7. Pour tout dire, l’appareil photo Canon EOS R rival a un facteur de recadrage énorme de 1,8 fois en vidéo 4k. Le Z7 peut être utilisé en 4k en plein cadre. Vous pouvez photographier avec un facteur APS -Crop qui est de 1,5 et obtenir un pin sharp 4k. L’autofocus vidéo est également excellent sur les sujets qui bouge et le Z7 capte l’image avec facilité. Je pense que c’est mieux qu’avec le A7 III, mais pas aussi bon que le Canon EOS R avec son autofocus double pixel. Quoi qu’il en soit, vous obtiendrez quand même beaucoup moins de recadrage qu’avec l’EOS R. Cela signifie que vous pouvez mieux profiter du grand capteur qui offre une meilleure performance en faible luminosité et une meilleure profondeur de champ. Les vitesses de prise de vue sont limitées à 30 images par seconde en 4k. Mais vous pouvez prendre 60 images par seconde en full hd 1080p.

Qui a cette première joute des hybrides entre Nikon et Canon ? Personnellement je donnerais le trophée à Nikon sur le critere du rapport qualité prix. Le Z7 est un meilleure appareil photo polyvalente. Le Z7 est beaucoup plus chère que l’EOS R, mais une grande partie de ce que j’ai dit s’applique également au Z6, qui est en fait la plus économique des trois. Aucune de ces boitiers, cependant, ne peut battre les A7 III et A7R III de Sony pour l’instant.

Si vous vous débarrassez de votre reflex et prenez le Nikon Z7. Je ne suis pas sûr que je vous le recommanderais pour l’instant. Il excelle dans les portraits, les paysages et dans d’autres types de photographie. Si vous êtes plutôt branché action ou la faune, je préférerais probablement un reflex numérique ou un Sony A7 III ou A9. Si vous faites beaucoup de vidéos alors le Nikon Z7 est un meilleur choix que le Canon EOS R et peut-être même un meilleur choix que le Sony A7 III grâce à la vidéo externe à 10 bits.

Si vous n’avez pas besoin d’une vidéo plein cadre, le GH5 OR GH5S ou le nouveau Fujifilm X-T3 de Panasonic sont probablement de meilleures options. Si vous avez besoin d’un bon appareil photo hybride plein cadre, Nikon Z7 est un très bon choix à considérer.

 

4. Fujifilm X-T3

Choisir entre le Cannons ZSR, le Panasonic GH5 ou le Fujifilm X-T3 peut être une tache difficile, quel est le meilleur appareil photo pour faire des photos de voyage ou de rue ? Le X-T3 est un appareil beaucoup plus discret qui n’attirera pas l’attention sur vous. De plus, le design soigné, compactes et élégant typique des produits Fujifilm sont mythiques et anthologiques.

Mais ce n’est pas seulement pour une question d’apparence que je le considère comme l’un des meilleurs appareils photo hybride. Le X-T3 est beaucoup plus ingénieux et plus performant que le X-T2 qui l’a précédé. Grâce à un capteur haute résolution, un autofocus amélioré et à une vitesse accrue, c’est maintenant le plus performante des boîtiers APS-c que vous pouvez acheter pour la vidéo, avec en plus l’apparition de nouveaux réglages.

Le X-T3 n’est pas parfait, mais après l’avoir essayé à Paris, je pense que c’est le meilleur appareil hybride de Fujifilm. Fujifilm a introduit la vidéo 4k et d’autres fonctionnalités clés avec le X-T2 qui a reçu des critiques élogieuses pour son lancement. Avec le X-T3, Fujifilm a gardé tout ce qui était bon dans sa gamme d’hybride, en particulier la silhouette discrète et élégante de son boitier et les commandes manuelles. J’adore le X-T3 pour le tourisme et la photographie de rue. Cependant, le petit format est peu coûteux et peu maniable. Comparé au X-H1, il a une poignée minuscule qui n’est pas aussi facile à saisir, surtout si vous avez un gros objectif dessus. Un petit boîtier signifie une petite batterie, donc vous n’obtiendrez pas autant de photos sur une charge que vous le feriez avec le Sony a7 III, ou même le moins cher Sony A 6500. J’ai découvert que je pouvais prendre des vidéos et des photos pendant environ une demi-journée, après il me faut des batteries supplémentaires ou la poignée de batterie en option pour prendre des photos plus longtemps. D’un autre coté, Fujifilm a réussi à augmenter considérablement ses performances par rapport au X-T2.

Le viseur électronique a 3,69 millions de points et un taux de rafraîchissement de 100 Hz est l’un des meilleurs que j’ai jamais essayé. L’écran arrière est maintenant entièrement tactile, ce qui vous permet de contrôler à la fois la prise de vue et les menus. Cependant, il ne peut être pivoté comme sur le Canon ASR ou le Panasonic G85, de sorte que le X-T3 peut ne pas convenir aux vloggers sérieux. De plus, la mise au point tactile est encore assez lente.

Le X-T3 n’a pas de stabilisation dans le corps. Malheureusement, vous aurez besoin d’objectifs qui prennent en charge cette fonction et beaucoup de films Fujifilm premium n’en ont pas. L’A 6500 de Sony le rival principal du X-T3 dispose de cinq stabilisateurs supplémentaires.

Le X-T3 possède une bonne connectivité avec des ports USB de type C, HDMI, casque et microphone. Les vitesses de prise de vue en rafale sont excellentes à 11 images par seconde et 30 images par seconde si vous voulez bien faire une mise au point manuel, c’est inutile si l’autofocus peut suivre, mais le X-T3 a quatre fois le nombre de pixels et 425 points d’auto focus contre 329 sur le X T-2, ce qui lui permet de détecter plus précisément les personnes, les yeux et le visage. Il est cependant encore un peu lent et n’est pas tout à fait à la hauteur des systèmes Canon et Sony.

Le X-T3 peut faire de la video avec son capteur plein format de 10 bits et en 4k enregistré à la fois en interne et en externe. Vous pouvez donc enregistrer en utilisant le mode F log de Fujifilm pour une plage dynamique maximale ou le réglage cinéma (inaudible) pour d’excellents résultats dès la sortie de l’appareil. L’autofocus vidéo est très bon, bien qu’encore une fois pas tout à fait à la hauteur avec les canons et le système double pixel du Panasonic GH5. Tout cela permet d’obtenir des vidéos d’une netteté et d’une précision impressionnante et des couleurs qui sont faciles à manipuler sur un logiciel photo comme lightroom. Je pense que le X-T3 est actuellement le meilleur appareil photo APS-c que l’on puisse acheter pour la vidéo, ce à quoi je ne m’attendais certainement pas lors de cette évaluation.

Mais qu’en est-il des photos. Les boîtiers Fujifilm avec capteurs X Trans sont très appréciés pour leur excellente restitution des couleurs et leur netteté. Cette tendance se poursuit avec le X-T3 qui fournit des images JPG et des images brutes nettes, particulièrement avec un bon éclairage. Comme on peut s’y attendre, les performances ISO sont inférieures à celles des boitiers plein format comme l’a7 III de Sony, qui fournit des images moins bruyantes à une sensibilité ISO beaucoup plus élevée. C’est à peu près la même chose en basse lumière et il est légèrement meilleur que le X-T2 sur ce point. Cependant, compte tenu de la résolution plus élevée du capteur les résultats seront au rendez vous.

Le X-T3 devrait mettre Panasonic sur la sellette car il possède un système autofocus qui chasse moins que le GH5 et qui séduira les passionnés qui veulent un capteur plus grand. Avec son joli petit boîtier et ses commandes manuelles accessibles, le X-T3 a cette allure mythique de fujifilm.

Le X-T3 est malheureusement très cher. Si vous êtes prêt à dépenser 500 euros de plus, vous pouvez passer à un appareil photo plein cadre comme le Sony A7 III ou le Z6 de Nikon. Les professionnels de la vidéo pourraient vouloir dépenser 200 euros de plus pour obtenir le Panasonic GH5. En termes de concurrence l’APS- C de chez Sony, le A6500 coûte bien moins cher et si vous n’avez pas besoin de vitesse supplémentaire et de nouvelles fonctions vidéo, le modèle X2 précédent peut maintenant être à bien meilleurs prix.

Dans l’ensemble, le X-T3 est un retour triomphal de la forme de Fujifilm, même avec le nouveau capteur x trans en autofocus éprouvé et des vitesses de shot plus élevées, il serait toujours un bon choix. Le Fujifilm X-T3 se surpasse en vidéo en propulsant le X-T3 au sommet du podium des meilleurs appareils photos hybrides APS-C.

 

5. Nikon Z6

Quand les modèles vedettes d’appareils photos hybrides ont été lancées, il n’y avait pas une mais deux appareils photo, il était clair que Sony et ses objectifs étaient de toute évidence présent au rendez vous. Nous avons déjà parlé du Z7 qui est presque identique au Sony a7 III en termes de prix, de résolution et de capacité vidéo. Maintenant, regardons de plus près le Nikon Z6 et devinez quoi ? Il se place presque au même niveau que le Sony a7 III, avec son capteur 24,5 mégapixels, sa capacité vidéo 4k plein cadre cela à moins de 2 000 euros. Nikon a donc clairement exprimé son intention de perturber la domination de Sony sur le marché des hybrides, alors est-ce qu’il y parvient dans un grand nombre de fonctionnalité essentielles ? Oui, en quelque sorte.

Le Nikon Z6 a le même corps que le Z7 et sa maniabilité et son ergonomie sont identiques, avec un corps résistant aux intempéries et une grande poignée, il conviendra pour les photographes professionnels et semi-pro, même avec un grand objectif. De plus, toutes les commandes sont accessibles et positionnées exactement là où vous en avez besoin, de l’interrupteur d’alimentation a la manette de commande de la mise au point. La plupart des photographes, en particulier les utilisateurs de Nikon, seront très à l’aise avec lui. L’écran tactile est réactif et très utile, vous permettant de contrôler la plupart des fonctions de l’appareil photo. Malheureusement, il ne pivote pas comme l’écran tactile de l’EOS R, ce qui est vraiment dommage, car sinon, il aurait fait un excellent appareil photo pour le vlogging. Le système de menu est un peu complexe, et je préfère ce que font Canon et Sony, mais si vous prenez le temps de programmez tout ce que vous voulez avec les boutons imenu et les fonctions, vous aurez vraiment besoin de plonger dedans. Pour certains, il s’agit d’un appareil très maniable qui ressemble à un reflex numérique, et j’ai vraiment aimé faire des photos avec lui. En même temps, il est considérablement plus léger et plus facile à transporter. Pour ce qui est de la performance, il n’y a pas grand-chose à dire de plus ici que nous n’ayons pas déjà mentionné avec le Z7, les vitesses de prise de vue en rafale sont un peu plus rapides que le Z7, mais sont seulement de 5,5 images par seconde avec l’autofocus en mode automatique. Cependant, vous pouvez capturer beaucoup plus d’images avant que la mémoire tampon ne sature.

Les performances de l’autofocus sont excellentes tant que votre sujet ne bouge pas beaucoup pour la prise de vue en mouvement, parfois le système de suivi peut perdre le sujet et se concentrer sur le fond. D’autres aspects de premier plan sont la stabilisation d’image dans le corps du Z6 qui rivalise et même devance l’a7 III. La durée de vie de la batterie est excellente. Le ETFs est l’un des meilleurs que vous puissiez vous procurer, mais il se vide parfois trop vite lorsque vous tirez en rafales. Il n’y a qu’un seul lecteur de carte et c’est le XQD, ce qui est un point négatif contre le Z6.

Un autre domaine où Nikon Z6 est similaire au Sony a7 III est celui de la vidéo. Les deux appareils photo sont capables de video en plein cadre sans recadrage et sans surdimensionnement des pixels. Cela signifie que vous pouvez tirer le meilleur parti de son capteur plein cadre en termes de profondeur de champ et de bonne performance dans des conditions de faible luminosité.

Le Z6 permet également de sortir une vidéo en 10 bits vers un enregistreur externe, ce qui vous permet de travailler plus efficacement en post-production. Et autant l’autofocus peut parfois sembler flou avec les photos mais le suivi des sujets fonctionne très bien avec la vidéo. Et encore une fois le Z6 avec sa stabilisation d’image intégré dans son boitier facilite le déclenchement à main levée.

Le Z6 possède un capteur similaire au Z7 mais avec une résolution inférieure et un filtre anti-aliasing. C’est une bonne chose rendant les couleurs précises et les images étaient nettes avec peu d’artefacts.

Le nikon Z6 montre de bonnes capacités en situation d’éclairage faible et d’ISO élevé, mais pas tout à fait à la hauteur du Sony a7 III. Vous pouvez filmer en RAW avec jusqu’à 14 bits par couleur, ce qui vous permet de travailler dans une pièce lumineuse. La qualité globale de l’image est presque comparable à celle du sony a7 III, ce qui est agréablement surprenant surtout pour les premiers hybride Nikon. J’aimerais juste que Nikon propose rapidement plus d’objectifs en monture Z, mais cela viendra avec le temps. Si Nikon a décidé de concurrencer Sony à son propre jeu sur le marché des hybrides, il a largement réussi avec le Nikon Z6 dont le prix et les spécifications sont identiques à ceux du Sony a7 II.

L’appareil photo de Sony a de meilleures performances, en particulier dans le domaine de l’autofocus. Il permet également d’optimiser la qualité de l’image du Z6, en particulier dans les situations de faible luminosité. Et pour l’instant, Sony dispose de beaucoup plus d’objectifs natifs, cependant vous pouvez utiliser les objectifs Nikon pour Reflex FX et DX avec une bague d’adaptation.

Pour conclure, le Nikon Z6 est un appareil photo plus maniable et meilleurs en termes de vidéo que le a7 III. Il offre des performances en terme d’autofocus et une qualité vidéo similaires, mais vous avez la possibilité d’exporter des vidéos 10 bits via le port HDMI, ce que vous ne pouvez pas faire avec le Sony a7 III. Tout cela est vraiment une bonne nouvelle, car il donne de nouvel possibilité à leur acheteurs potentiels avec d’autres options et va pousser Sony et les autres marques à se démener pour nous offrir le meilleur 🙂

 

6. Panasonic Lumix GH5S

Avec son produit phare, l’hybride Panasonic GH5S était déjà plus engagé dans la vidéo que n’importe quel autre fabricant d’appareil photo et le GH5S est dans une autre lignée. Grâce à son capteur de 10,2 mégapixels, il est plus destiné à la vidéo que pour la photographie.

Ce capteur est de taille parfaite pour la 4k. Et grâce à des pixels plus grands et un double ISO natif, il s’en sort bien mieux que le GH5 en basse lumière qui va sérieusement mettre le doute chez les vidéastes qui songent aux appareils Sony et Canon.

Le GH5S a le même corps que le GH5. Les commandes et les menus sont identiques, de sorte qu’il se manipule à peu près de la même façon. A l’intérieur, il y a cependant de grandes différences: en plus d’avoir une résolution plus basse, le GH5S n’a pas la stabilisation d’image du GH5.

Le GH5S est équipé d’un capteur multi aspect, un type que nous avons vu pour la dernière fois sur le GH2. Il est légèrement plus grand que celui du GH5 afin de fournir un champ de vision plus large pour la vidéo. Cela le rend plus compétitif avec les appareils APS-C de Sony, Canon, Nikon et Fujifilm mais Panasonic n’a pas inséré pu inserer et le capteur et cette stabilisation qui nous manques tant. C’est donc un adieu à la stabilisation. En contrepartie, il est plus sensible à la lumière et fonctionne mieux pour la vidéo 4k. Et beaucoup de vidéastes autres que les vloggers préfèrent utiliser des stabilisateurs dédiés comme le DHi de Ronan.

Le GH5S est bien meilleur que le GH5 pour la prise de vue en basse lumière avec des images utilisables jusqu’à ISO 25600. Toujours battu par le Sony A7S II, qui a un capteur beaucoup plus grand avec deux fois plus de pixels. Cependant, le Panasonic a plus d’un tour dans sa manche. Il capture la vidéo en 10 bits par pixel et donc un milliard de couleurs et sous-échantillonne ces couleurs à 422. En comparaison, les appareils photo Sony ne capturent que 8 bits et des millions de couleurs avec un sous-échantillon inférieur.

Une comparaison pertinente est la photo brute par rapport à la photo JPEG. Lorsque vous allez éditer la vidéo GH5S, vous avez plus d’informations pour travailler avec. Cela vous donne des couleurs plus riches et la possibilité de produire des vidéos HDR.

Le GH5S a également moins de blackout et permet de meilleur ralenti. D’un autre côté, si vous voulez plus de bouquets pour changer le focus d’un sujet à l’autre. Le plus grand capteur de Sony gagne malgré tout encore une fois. D’autres caractéristiques intéressantes du GH5S sont la transition de la mise au point qui vous permet de programmer une mise au point entre trois sujets. Il vous permet également de connecter des microphones professionnels. La présence d’accents rouge vif sur le bouton d’enregistrement vous permettra de ne pas mélanger l’enregistrement vidéo avec les photos et lui donne un look distinctif.

Le GH5S est un plaisir à utiliser pour la vidéo et produit des images merveilleuses, avec un prix un peu plus plus élevé. Les blogueurs et les photographes pourraient l’écarter en raison du manque de stabilisation et de la faible résolution. Dans l’ensemble, c’est un appareil très intéressant et bien que je remercie Panasonic de l’avoir construit, je ne suis pas sûr malgré tout qu’il y ait un énorme marché pour lui.

 

7. Canon EOS M50

Le Canon EOS M50 est un appareil photo hybride à objectif interchangeable qui se trouve à l’entrée de gamme de la gamme Canons de la série M. Il combine un capteur éprouvé de 24 mégapixels et un autofocus CMOS double pixel de Canons, des miroirs haut de gamme et les options modèles pour reflex numérique DSLR avec une forme plus compact et une ergonomie conviviale.

L’autofocus double pixel couvre une partie importante du capteur d’image et permet une acquisition nette et précise de la mise au point. Un nouveau processeur du tonnerre permet une vidéo 4k jusqu’à 24 p, une première pour la gamme Canons EOS M. La vidéo Full HD jusqu’à 60 P est également possible avec un support autofocus complet et sans recadrage. Malgré le facteur de forme minuscule du M50s. Il comprend un viseur électronique de haute résolution et un écran arrière tactile inclinable. L’écran peut être utilisé pour placer le point d’autofocus au toucher, ainsi que pour faire défiler et zoomer les images en pleine action.

L’interface utilisateur du M50s est conçue pour être aussi simple que possible pour les nouveaux utilisateurs d’appareils photo sans sacrifier le contrôle créatif auquel s’attendent les photographes les plus expérimentés. Le Wi-Fi intégré est devenu une fonctionnalité attendue sur les appareils-photo d’entrée de gamme. Mais le M50 est le premier appareil photo hybride sans mirroir de Canon qui peut automatiquement transférer le JPG sur votre smartphone une fois qu’ils ont été appairés.

 

8. Panasonic Lumix SR1

Nous avons pu prendre en main le nouveau Panasonic Lumix SR1 pendant quelques heures la semaine dernière. La première impression qui se dégage de ce boitier était qu’il était de bonne fabrication et qu’il respire la qualité. Il est beaucoup plus grand que les autres appareil photo hybride. Mais pour être honnête, la sensation générale était fantastique. Il est exceptionnellement bien équilibré avec un objectif et on se sent comme à la maison. Il est équipé d’un moniteur arrière à inclinaison triaxiale pour les prises de vue difficiles et d’un écran LCD surdimensionné, de deux emplacements mémoire, d’un emplacement SD standard et d’un emplacement XQD pour un enregistrement continu des données à grande vitesse. Le capteur plein cadre de 47,3 mégapixels peut être utilisé en mode haute résolution, qui combine huit images pour en créer une seule, brute de 187 mégapixels idéale pour la capture de détails plus subtils.

Nous avons trouvé que la plage dynamique était exceptionnelle avec un superbe contraste entre les ombres et les lumières. Six arrêts de stabilisation peuvent être obtenus lorsque le corps est combiné avec des objectifs de la série Lumix S. Au cours d’un test, nous avons été en mesure d’effectuer des prises de vue à main levée jusqu’à deux secondes, pratiquement sans flou. Nous avons également été impressionnés par la qualité exceptionnelle du capteur dans des conditions de faible luminosité, les bords des clichés ont des couleurs vives et bien reproduites. Quand on le pousse dans des IOS élevés, les ombres sont pratiquement silencieuses. En vidéo, le S1R et le S1 sont tous deux capables de ralentir la 4k et de crée de super slow motion en HD standard.

La plus grande taille du corps dissipe mieux la chaleur, ce qui permet un temps d’enregistrement illimité de 4k avec le corps du S1. Les S1 et S1R offrent une compatibilité étendue avec la nouvelle monture en L: tous les objectifs à monture L fabriqués par Panasonic, Sigma ou Leica peuvent être utilisés sans aucune perte de fonctionnalité. Pour la première incursion de Panasonic dans le monde de l’hybride en plein cadre, nous avons été assez impressionnés et je pense que vous le serez aussi.

 

9. Sony a9

Jetez un premier coup d’œil à la nouvelle vedette de Sony, l’appareil photo hybride plein cadre: le Sony A9. Avant que vous ne soyez trop excité c’est un appareil photo plutôt destiné aux photographes professionnels. Donc, ceux d’entre vous qui photographie du sport et d’autres choses dans le genre extrême, ce n’est pas un appareil comme l’A7R II ou l’A7S II qui est plus orienté pour les amateurs ou les photographes semi professionnel.

Vous trouverez à l’intérieur de l’appareil, un capteur CMOS plein cadre, qui a une résolution de 24,2 mégapixels. Évidemment, puisque tout est une question de vitesse, vous constaterez 20 images par seconde en mode rafale/prise de vue continue, ce qui vous permettra de prendre jusqu’à 241 fichiers RAW, ou 362 Jpg. Il vient aussi avec un mode sans coupure. Cela signifie que lorsque vous utilisez le viseur et que vous prenez vos photos, il n’y a pas d’écran noir qui s’affiche et bloque votre vue. C’est encore une fois idéal pour les photographes professionnels qui photographient régulièrement des sujets en mouvement rapide comme dans le sport.

Suivant la tendance pour être un meilleur appareil photo pour les photographes professionnels, Sony a installé un port Ethernet pour un transfert de fichiers plus rapide, deux emplacements de cartes SD, et l’une des choses les plus séduisante à propos ce boitier est son autonomie de batterie avec une capacité étendue, qui selon Sony vous donnera plus de 500 photos: c’est le double de ce que les A7R II et A7S II peuvent fournirent. Comme beaucoup de modèles alpha, le Sony A9 est également équipée d’un stabilisateur d’image cinq axes intégré à l’appareil photo, ce qui aidera les photographes professionnels dans leurs déplacements et leurs prises de vue. Sur le plan vidéo, l’appareil photo peut prendre des photos de 4k à une résolution de 3840 par 2160. Et si vous cherchez à prendre des vidéos au ralenti, vous pourrez le faire à 10 ATP jusqu’à 120 images par seconde.

Aux premier regard on comprend pourquoi il est qualifié de tueur de reflex, recommandé à 100%.

 

10. Canon EOS R

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore l’EOS R est le dernier sortie des laboratoires Canons et c’est aussi leur entrée dans le jeu hybride plein cadre. C’est donc le tout premier appareil photo Canons sans miroir plein cadre et aujourd’hui, je vais vous faire part de mes réflexions sur les avantages et les inconvénients de cet appareil.

Alors commençons par les bonnes choses. La première force du Canon EOS R est probablement son système autofocus, il est doté d’un système AF très puissant et il utilise la technologie autofocus double pixel de Canons, qui fonctionne à merveille depuis son introduction dans les années 70, et il possède 5655 points d’auto focus sélectionnables individuellement. Il fut un temps où je pensais que le 7D était complètement incroyable d’avoir 19 points AF.

Ensuite, l’EOS R peut émettre un signal vidéo 10 bits en 422. Maintenant, le boitier n’est pas capable d’enregistrer tout cela en interne, vous devrez donc enregistrer le signal à l’aide d’un enregistreur externe. Mais c’est quand même très agréable de savoir que ce boitier est capable de sortir un codec aussi décent. Maintenant, ce n’est probablement pas grand-chose pour le photographe amateur, mais les professionnels apprécieront certainement ce choix.

La troisième est une autre fonctionnalité vidéo, à savoir que l’EOS R est préinstallé avec C-Log, contrairement aux premières versions où vous deviez payer pour avoir un appareil photo mis à jour avec C-log, c’est une aubaine pour les cinéastes.

Numéro quatre, l’EOS R est livré avec une toute nouvelle monture: la monture RF qui à mon avis est une excellente chose parce qu’elle ouvre beaucoup de nouvelles possibilités. Grâce à cela, Canon a pu concevoir de nouveaux objectifs pour leur montures, comme le zoom 28 à 70 f2, qui semble tout à fait incroyable en qualité et encore plus dans son prix. Ils ont également été en mesure d’introduire de nouveaux accessoires pour leurs nouveaux systèmes, tels qu’un adaptateur qui prend en charge les filtres tombants et un adaptateur qui ajoute une bague de contrôle supplémentaire.

Numéro cinq, l’EOS R embarque les batteries LP E6 et E6N. Ce sont donc les batteries utilisées dans les 60D jusqu’aux 5D. Donc, si vous achetez l’EOS R comme appareil supplémentaire à votre kit et que vous avez déjà un tas de LP E6 qui traînent, vous pourrez simplement utiliser ces batteries avec votre EOS R, ce qui vous évite d’avoir à investir dans une toute nouvelle collection de batteries.

Maintenant que nous avons vu ses qualité, passons maintenant à ses défauts.

Ma première critique, c’est qu’il n’a qu’un seul emplacement pour carte SD. Pour un appareil photo qui est apparemment destiné aux amateur et au pro et qui coûte pas mal cher, on s’attendrait à ce qu’il y ait un double emplacement pour carte.

Un autre probleme de ce boitier est en video 4k, il l’enregistre à un facteur de recadrage d’environ 1,7: c’est très dommage que cela nous hante à nouveau ici sur le Canon EOS R. Maintenant à mon avis, je pense que Canon est capable de lui permettre d’enregistrer gratuitement en 4k, mais ils imposent cette culture d’enregistrement 4k intentionnellement pour protéger la ligne de caméras Cinema EOS.

Ainsi, par exemple, le Canon C 100, dont le prix est supérieur à 3 000 euro, enregistre une résolution maximale de 10 ATP. Imaginez maintenant qu’un appareil photo hybride soit capable d’enregistrer une vidéo 4k 10 bits 422 non corrompue avec le C-Log, cela ferait passer le C 100 pour une farce. Maintenant que j’y pense, je pense qu’il est tout à fait logique, d’un point de vue commercial, que Canon impose ce bridage.

Enfin, un mot sur l’absence d’un système de stabilisation de l’image sur le corps du Canon EOS R. C’est donc dire qu’il faut déplacer le capteur pour compenser les vibrations de l’appareil. Aujourd’hui, le fait de ne pas avoir d’IS dans le corps est un vrai handicape devant les appareils photo Sony et Nikon l’embarque dans tout leurs modèles.

Voilà donc ce que j’ai pensé des avantages et des inconvénients de l’EOS R. Faites-moi savoir dans les commentaires ci-dessous ce que vous pensez de l’EOS R et si vous avez des questions ou des suggestions.

 

11. Sony A6400

Sony a commencé l’année en fanfare, avec un tas de nouvelles annonces, dont ce nouveau modèle hybride, le Sony A6400. Il semble qu’il n’y a pas si longtemps, nous discutions encore de la dernière vague des hybrides au format APS-C de Sony.

L’A6400 est doté d’un boitier qui emprunte à ses plus grands frères et sœurs plein cadre. La première caractéristique est le système autofocus hybride de mise au point rapide, qui possédait en 2018, la vitesse d’acquisition d’autofocus la plus rapide du monde. Selon Sony, vous pourrez constater une mise au point en 0,02 secondes, ce qui est assez rapide. Pour beaucoup d’entre nous, les performances d’autofocus des appareils Sony précédents ont été assez rapides pour capturer tout ce dont nous avions besoin. Mais à l’occasion, vous suiviez des sujets rapide que d’habitude ou vous essayez d’agir avant que le moment ne passe, ça ne peut pas faire de mal d’avoir un vitesse supplémentaire à disposition.

Toujours sur le front de l’autofocus, le système de mise au point 40 combine un suivi d’objet qui permet une prise de vue conviviale au jour le jour et d’excellents résultats pour la vidéo avec des sujets en mouvement. Cet autofocus ultra-rapide fait son effet encore aujourd’hui.

Le Sony A6400 est également équipé d’un écran tactile inclinable à 190 degrés qui est idéal pour des tournages vidéo confortables et pour expérimenter des selfie occasionnels. Cet écran convivial vous sera d’une grande utilité lorsque vous utilisiez l’enregistrement vidéo en résolution 4k de l’A6400, et supprime la limite d’enregistrement de 29 minutes, un changement de jeu de la part de Sony.

Le Sony A6400 est également capable de prendre des prises de vue à intervalles pour la création de vidéos farfelu. L’appareil photo dispose d’un mode de prise de vue silencieux pour que vous puissiez rester discret lorsque vous prenez des photos dans des environnements feutrés tout en conservant une cadence de 11 images par seconde lors de la prise de vue en rafale sur un terrain de sport.

Avec toute cette discussion sur ses caractéristiques, il est facile d’oublier la qualité de l’image du Sony A6400, mais soyez assuré que Sony n’a pas laissé tomber cet aspect. Le capteur CMOS mobile de 24 mégapixels x move produit une qualité d’image époustouflante avec une amélioration notable de sa plage dynamique par rapport aux versions précédentes.

C’est un bon choix à considéré, notez que je n’ai pas inclut le Sony A6500 dans cette liste des meilleurs appareils photo hybrides car je trouve que la différence de prix n’est pas justifier. Le Sony A6400 à encore de belles années devant lui et reste un très bon choix à considérer.

 

 

 

 

 

You may also like...

2 Responses

  1. julien dit :

    Bonjour,

    Je m’interroge sur la qualité d’image du Lumix G9: peut-il rivaliser avec un réflex du type Nikon D7500 par exemple ?
    Cordialement

    • Alex dit :

      Bonjour Julien,

      ça reste un capteur mFT face à un APS-C, donc globalement l’APS-C fera mieux mais ça ne se distinguera que dans quelques situations précises, il y a peu de chances qu’une photo ratée sur un G9 à 100 ou à 6400 ISO devienne bonne si elle est faite dans les mêmes conditions avec le D7500 et vice versa.

Répondre à Alex Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.